Les echos du bowl

Trail du PETIT NEZ CASSE

Vendredi soir j'ai reçu un message sur facebook de Jojo Dargent avec un lien m'envoyant sur le site d'ALTITUDES TROPICALES qui organise les trails en GUADELOUPE. Au menu du dimanche un méga trail en montagne de 25km et un plus petit de 8km et 650mD+ de dénivelé...En subtance Jojo annoncait la couleur: "Allez Oliv' on fait le petit et on mets ça carré, on part a donf, tu peux pas refuser, c'est sur tes terres!" POuaa les frangins sont motivés et tout juste 15 jours aprés avoir vécu un enfer dans la chaleur suffocante sur 950mD+ des Monts Caraïbe avec eux et un "robocop" comme chef de meute j'étais moyen chaud mais bon, un défi lancé par les wonderfull frangins du Phare, cela ne se refuse pas!"

Toto Césaire le Saint Claudien du C'FUN sera lui aussi de la partie dimanche matin..Juste pour vous dire un truc : il n'y a aucun "gamins" sur ce genre de "délire masochiste" la moyenne d'age étant de 30 ans car avant le mental ne suit pas la "dose de souffrance" qu'il faut endurer sur ce genre de course!
A 7h rendez vous est pris à Matouba pour un départ de la Riviére Rouge avec la trace Victor Hugues a grimper d'entrée de jeu..Jojo (16ans!!!!) est électrique, Lulu (15ans!!!!) son frére ne dit rien mais à la détermination des grands jours, Toto nous previent d'entrée qu'il va le prendre kool, à son rythme... Au top départ (groupé pour les deux parcours) les killers du trail made in GPE tracent comme des oufs et impriment un rythme de malade....Jojo bondit direct, j'essaye en vain de lui faire comprendre que l'on va se carboniser d'entrée de jeu!! rien à faire Jojo ne veut rien entendre et attaque la montée au galop...bien obligé de suivre je m'accroche aux pas de ce "crazy horse", les minutes passent et la l'adrénaline fait son effet (enfin) quand à une bifurcation l'on s'engouffre tous les deux avec les leaders, en profitant même pour en déboiter certains dans la descente quand soudain je m'appercois que l'on s'est plantés en grand et toute cette descente n'est pas sur notre trace mais bel et bien sur l'autre trail!!!! Jojo est vert, l'on remonte la trace face aux autres perdant là de terribles minutes..."Lucas va être devant nous c'est sur! " gromelle Jojo toujours en saine compêt avec son "petit frére" j'essaye de le resonner en lui disant de ne pas s'inquiéter que notre force est "la descente" et l'on le rejoindra avant l'arrivée..peine perdu, Jojo lache les watts, accélére encore...j'allucine total ce gamin est un roc de mental, il fait cinquante degrés sous mon crane alors qu'a l'exterieur il pleut des cordes!!!!!! Arrivés au pied des crêtes, Jojo appercoit son frére en train d'escalader le dernier "raidillon" (un fucking mur oui!) avant de replonger vers la redescente! Lulu ne nous a pas entendu l'appeler, Jojo accélére se fait passer deux "point de coté" sans broncher.... dans la redescente l'on enjambe litteralement un groupe de trois non sans demander où se trouve lucas qui lui, file seul vers la victoire..."On va jamais le rappraper s'écrit Jojo" quand on croise un groupe de quatre concurrents face à nous, on se dit que l'on s'est encore plantés de parcours, ils n'ont rien à faire là et on refait demi tour pour arriver face à une conccurente qui s'écrit "oh les garçons qu'est ce que vous faites, c'est dans l'autre sens!!!!!"damned, on merde complètement en orientation!!! et on a de surcroît encore perdu de précieuces secondes... A ce moment je prends un relais au taquet et on vole litteralement au dessus de la glaise; un seul objectif "ne pas freiner, si tu freines tu te fracasses... La pluie des derniers jours a rendu la trace ultra glissante et l'on béni le windsurf à chaque slash, je manque de me faire une cheville dans une orniére et Jojo écrase littéralement l'accélérateur alors que l'on est déja dans le rouge.....HARDDDDCORE JOJO!, là je pense au défi Wind qu'il y a dans moins d'un mois et le laisse partir en maintenant 5O mètres entre nous, gérant par la même occaz un "point de côté" apparu comme par magie (pour me faire ralentir?! le corps est trop bien fait me dis je alors). Alors que l'on touche au but toujours, pas de Lucas en vue! Jojo est tellement au taquet qu'il loupe la dernière bifurcation juste en bas de la trace pour se rendre au lieu d'arrivée. Je la prends et m'arrête pour l'attendre pensant qu'il va faire demi tour une fois son erreur comprise et, à 50 mètres des paillotes d'arrivée je vois surgir dans mon dos LULU?!!! qui lui aussi s'était planté de parcours et était descendu sur la rivière trop tôt et avait dû regravir la petite descente.." Bon ben parfait Lulu, on attend Jojo lui disje, comme ça on arrive ensemble, c'est plus kool". Avec les paillotes devant, on attend quelques secondes tous les deux quand on voit Jojo arriver par la route et rejoindre l'arrivée. On lui emboîte le pas et on retrouve Yves, le pater des frangins, toujours très fier (et il a de quoi!) de ses fistons... Un bain de rivière plus tard: il n'y a qu'un seul conccurent qui est arrivé (la nana qui nous avait "sermoné" au sommet!): on a bouclé les 8km en 1H21m!!! Toto arrivera lui, plus tard enjoué comme ses copains du C'FUN...
Rendez vous est pris dans la foulée pour une session crêpes au Phare chez les Dargent pour ensuite enchaîner par un gros coup de slalom dans du 25 noeuds avec Edson et le crew qui peut être "plus que fier" de ses deux poulains qui, cerise sur le gâteau cartonnent tous les deux à plus de 16 de moyenne générale au lycée!!!!!
Quand je pense que l'on entend à longueur de journal télé que "la jeunesse fout le camps et part en vrille" avec les deux Dargent, on se dit que le futur est rose et que l'on peut dormir sur nos deux z'oreilles: HAPPINESS IZ THE FUTURE! Plis ke jamais....
Olivié



les deux Dargent (lulu a gauche, Jojo a droite) m'avaient déja completement bluffé par leur gentillese et leur mental hors norme sur le championnat de France de Windsurf! Big Respect à eux.

Sous ses airs de rêveur TOTO CESAIRE est aussi un sérieux "avaleur de montagne"!

 
 

Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events