Les echos du bowl

TAÏNOS topten SOUND Playlist

Chez TAÏNOS on a du sound plein les z'oreilles toute la journée quand ce n'est pas le bruit des vagues et du vent qui vient nous chatouiller le lobe auriculaire...Vla la Playlist de la "creative branch" de notre tite entreprise, Olivié, trés branchée roots reggae mais pas que, quoique cela dépends des jours...


1 BOB MARLEY, FOREVER LOVING JAH. Obligé de mettre sa majecté Bob en first tant il est présent dans l'identité fondatrice même de notre marque et de notre Culture.

2 YELLOW MAN , STRONG ME STRONG. Yellow fut le plus grand choc pris dans la gueule en concert mais aussi celui qui est arrivé avec un reggae nouveau et décalé moins conscious mais tellement bon et chirant...King YELLOW

3 PATRICK SAINT ELOI, WEST INDIES. Le grand PSE qui a bercé nos soirées, parfait pour check une copine, terrible à écouter quand on va faire ses études en France..Le king du Zouk love, du vrai a des années lumières des daubes actuelles chantées en français...

4 DENNIS BROWN, REVOLUTION. Le prince du reggae, voix de malade, super mélodies et textes qui déchire..."are you ready for the next Revolution?" yaa man, positif!

5 TOOTS AND THE MAYTALS, BAMBAM. Le plus terrible riddim du reggae, à toutes les sauces il est bon, trop mystic dans le film COUNTRYMAN...souvenirs de gros sound system enfumées en mode deep zion avec les frères rastas. BAMBAM toujours! Stand firm in a Babylon world

6 FABIENNE THIBAULT, LE MONDE EST STONE. Starmania original, l'opéra rock qui tournait en boucle dans la caisse du grand Fabian PENDLE quand on traversait la France pour aller en compèt, ce truc ovni a mille lieu de mon trip roots reggae m'avait boulversé avec ses textes qui déchirent et d'actualités encore trente après..

7 BREAK MACHINE, STREET DANCE. Le choc de nos années collèges quand le hip hop a déboulé en Guadeloupe, c'était de la folie dans toute l'ile...

8 AKIYO, AKIYO O LA'W KALé KON SA. Le gwo ka a déboulé comme une trombe avec AKIYO qui a révolutionné le Carnaval d'antant avec ses sons pourris à la papa fait de claviers et cuivre qui nous faisait bien chier. Ca c'était enfin du son lokal qui avait de la gueule pour débouler...

9 PRINCE FAR I, SHOW ME MINE ENEMY. Pour moi, le meilleur singjay qui avec ses basses heavy et ses textes percutant. Du gros roots sound qui prends aux trippes et donne envie de "tout casser", du son torturé, des gros beats, je rêve de soirées qu'avec ce genre de son mais malheureusement elles n'arrivent jamais.... "no room for the wicked one" OOOOH JAH RASTAFARIIII....PO! PO! PO!

10 HIGH TONE, MELVANA IN DUB. Ce qui se fait de mieux actuellement dans le dub vient de France so far avec des groupes comme High Tone, Brain Damage, kaly live dub...Un gros trip électro avec la synthèse d'années d'écoute des maîtres Jamaicains et anglais...Faut voir ces groupes en live, ou mettre votre sono à fond dans les basses c'est de l'hallu totale!

LA PLAYLIST EN ECOUTE SUR DEEZER. http://www.deezer.com/fr/music/playlist/60819368



EST CE QUE LE STYLE DU RIDER EST INFLUENCé PAR LA MUSIQUE , OU BIEN LE CONTRAIRE ?...En tout cas, en surf comme en Wind "je n'aime que quand les condiss' sont méchantes et demande de l'engagement, je me fais chier quand c'est light et trankil...besoin de "grosses bass" aussi dans l'eau, comme ça jsuis plus zen pour printer et dessiner ensuite..." Olivié














Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events