Les echos du bowl

TAÏNOS SOUKOUSS 2016: LE REPORT!


Il est des compétitions mythiques et la TAÏNOS SOUKOUSS’ organisée par Cataraïbes est forgée de ce métal liquide qui coule dans toutes les veines des Waveriders made in GPE. Tous les ingrédients y sont mêlés depuis plus de 5 ans qui en fait une véritable bombe à fragmentation, de celle qui ne vous pas laisse pas indemne ! Du vent fort comme nulle part ailleurs sur l’ile, deux spots déroulant aux raz des blocks la « gentille » Soul Kayes qui s’enroule sur la pointe où l’on peut quasi toucher des doigts les riders mais aussi la « méchante »  Bad Girl, au vent où la moindre erreur « de lecture » est fatale !
Apres 4 éditions grandioses aux niveau conditions et spectacle et après deux semaines de feu où il a déferlé les plus grosses vagues ridable sur Bad Girl que j’ai vu depuis 1989 !!! les prévisions météo se cassaient la gueule pour nos dates retenues du 2 et 3 janvier. La date de réserve du 10 janvier n’offrait rien de bon et l’on a décidé avec Hugo Thélier de balancer la sauce quand même, cette compétition est à part depuis le début et est comme « protégée »…Booyaka Windguru ! Roots, Rock, Windsurfing tel est notre crédo pour la Taïnos Soukouss’ !!!
Le Samedi matin il n’y a pas un pet d’air en Guadeloupe sauf….dans le Canal des Saintes ! il y a encore de belles vagues qui déroulent, la tripotée de kids qui montent est là en mode surexcited, les deux king Camille Juban et Titoun Martin répondent présents comme à chaque fois , manque quelques poids lourd comme Romain, Riffault ou Beauvarlet qui bossent mais le tableau de la double élimination que l’on espère courir est quasi plein avec cette année 4 filles emmenées par Laeti Bernard (qui vit désormais en GPE ) avec Maelys Larami, Jamaïne Carlotti et Vivi Cabre …. Top pour le Windsurf !
France Antilles ouvre son journal des sports avec une pleine page, Antoine Albeau doit venir (on l’attend encore !), On a nos inoxydables Juges : Didier Doom à la manette Head Judge, Fred « legend » Chapel et pour la première fois Tony Guillon le « maitre de la pointe des chateaux » , Windy « boss » chapeaute le tout comme d’ab depuis plus de dix ans ! (à quand une statue à son effigie pour son dévouement à la cause ?)…
1 saut 2 surfs pour 12 minutes de heat ! tout peut arriver car vu de terre le vent semble fort mais une fois sur l’eau trouver une rampe au taquet relève du bon coup de cul ! perso, dans mon premier heat j’ai passé 8 minutes à essayer de trouver une rampe sur badgirl sans succès, il ne me restait que 4 minutes pour 2 surf. Sans une bomb sur Soul Kayes je passais à la trappe directement. Ça grogne un peu chez les riders car la loterie est ouverte mais Doom Doom reste intransigeant jusqu’en finale qui sera juste comptabilisée sur 3 surf. En attendant les finales, deux gamins sortent du lot , Jules Forli a 13 ans et a encore pris des tours cette année, il progresse à chaque sortie, et après un mois de « classe d’écume » à Maui en novembre il est clairement le new kid on the block ! il arrive en ¼ avec un tableau difficile mais aurait pu péter une demi finale s’il avait claqué ne serait-ce qu’un jump ! Vladim Rud a lui aussi progressé raiiide. Son style en surf s’est affiné vers le haut il tombe lui aussi en ¼ tout comme Stéphane Quéniart qui décidément a quelques problèmes affectifs à régler avec les blocks de soul kayes.. Tristan Algret débarque sur le spot en retard mais arrive à l’heure en demi finale, il a toujours aimé Batri et fait comme si les roches n’existait pas. Beau parcours pour un slalomeur ! Il disparaît en fin d’aprem, ne reviendra pas le dimanche pour la double.. Why not Diva feeling ?? Luca Tolomei , lui par contre nous gratifie de son retour aux windsurf après un break de 2 ans et est bien présent toujours en mode Droopy (koool) il arrive jusqu’en demi aussi en butant sur son cousin Titoun (qui déroule !) et Tom Juban qui accède là à sa première finale du GPE Windsurf Tour. Tom a 18 ans et n’est plus le gamin qu’il était voilà encore un an. Métamorphosé physiquement, son style en surf en pleine évolution vers le « beau », une bonne confiance en lui après son séjour Hawaiien + sponsors matos (Quatro/Goya) avec en bonus le déclic en jump, son ancien point faible ! Il a remporté la dernière édition de la Gwada Kid’s Classic courue le weekend dernier à Ste-Anne..Tout va bien pour lui et cela se voit sur l’eau. Camille lui a ouvert la voie et déroule en distillant quelques fulgurances world Class qui laissent sans voix les spectateurs. J’arrive à l’accrocher en demi finale à 0,5 pts de son tail en scorant une bomb meurtrière à Bad Girl, je suis content , local and Oldie riprizent still Alive. Hans Sacher le maitre de la Wave Riding School tombe avec les honneurs du à son rang (élevé bien-sur !) C’est un véritable compétiteur, stylish, pédagogue du windsurf, la locomotive de la next génération Saintannaise, il accuse le coup mais reste déter pour la double ! Arnaud Levillain est un animal à sang chaud dans la vie et sur l’eau, il s’est ruiné le genou le big Tuesday précédant quand on a ridé les monstres de bad Girl mais a « oublié » qu’il était fait aussi de ligaments au premier coup de trompe des heats . Il butte en demi mais compte bien se rattraper dans la double .
En finale on est en mode Taïnos Famili : Camille, Titoun, Tom et moi. Je prends direct l’option Bad girl, le vent est tombé mais quelques beaux sets continuent de pilonner le fortin , on est parti pour 20 minutes… Les trois loustiks filent à Soul Kayes face au public, au bout de 8 minutes je les y rejoint : j’aurai pas du ! le vent continu de caler, il est très dur de choper les tites bomb qui veulent bien encore déferler . A 4 au peak avec trois ténors du placement, l’affaire est plié, les minutes passent, les scores sont ultras serrés mais c’est Titoun qui rafle la mise. Les juges ont pensé annulé et ne l’ayant pas fait direct vont nous demander notre avis le soir même . Les Hot Loustiks sont pas chaud pour recourir. Don’t act !  1 Titoun, 2 Camille, 3 Tom, 4 Olivié.
Ambiance Kool Camp le soir, les tentes sont installés, Open bar et poulet grillé, Free Pastis pour les grands, on est heureux, la magie de ce spot est unique, Hugo peut encore être fier de lui, l’essentiel est d’ores et déjà sauvé ! Demain sera un autre jour…
Dimanche à 9 heures les vagues sont bien là mais une fucking barre de grain calée entre Marie-Galante et les Saintes balance un flux de vent de sud est. Sa Mer !!! Windy attends un peu mais est forcé de balancer la double, chaque minute compte ! Albeau n’est toujours pas là, Algret idem, bon bin ok …. Feuuu ! Certain Heats seront terrible, total loterie départementale ! plus de 30 nœuds dans certains et 10 nœuds dans d’autres ! Laetitia est héroïque dans la baston face aux mecs mais bloque quand même (elle a survolé la finale spéciale fille de la veille !),Maelys Larami qui a super bien navigué la veille tombe dans un heat total piège (bigup à elle la belle!) Matteo Nativelle aussi discret et gentil que doué passe deux tours et chute dans un heat pourri par les condiss ! Matteo Levillain cale avec les honneurs en se faisant défoncer a Bad Girl en voulant sortir… Jules Forli et Vladim Rud font tomber deux cadors : Stef Quéniart et Nathan Loridon !! La fougue face à l’expérience (fougueuse)… La fougue a gagné !
Xavier Lemaire à qui L’Amour donne des ailes arrive jusqu’en petite finale mais se blesse au pied ! Oldie inoxydable. Luca chute aussi, Vladim passe encore pour une demi de feu entre Julien Quéniart qui sauve l’honneur de la famille Ken (adorable, efficace, et de nouveau papa depuis deux semaines), Hans qui n’est clairement pas là pour « jouer », Vladim sur les traces du boss de la W.R.S, et l’inévitable Arno Levillain.
Arnaud et Hans passent no frap pour une confrontation en man on man avant de s’attaquer à ma pomme pour la 4 ième place . Hans déchire Soul Kayes, Arnaud assure comdab mais passe devant grâce aussi à un saut !!!! Sacré Arnaud toujours aussi mortel en contest !
Pour la place de 4 il n’y enfin plus d’histoire de jump mais 3 surf comptabilisés. Arnaud est on the move et continue d’assurer, il est dans la position ou j’étais l’an passé où j’avais claqué 7 heats d’affilés pour arriver en finale contre Titoun, je lui avait fais perdre sa place de 4 en man on man, là il tient sa revanche et s’il est « on the move » moi je suis clairement « of the move » je vais à la faute 3 fois de suite et finit par détruire ma chérie Quatro dans les blocks de Soul Kayes , nom aileron central et son boitier avalés, disparus … Roots, Rock, Windsurfing !
Arnaud est chaud et manque de se faire Tom pour la 3 ième place, le cadet du King GPE8 scorant deux vagues dans les deux dernières minutes lui sauvant la mise in-extremis. Yes Arnaud , toujours là même si dorénavant il m’a rejoint parmi les master en entrant cette année parmi les quarantenaires frétillants.
Duel fraticide chez les Juban qui tourne rapidement à l’avantage de Camille qui ne prends pas le heat à la légère. Tom peut le battre aujourd’hui d’autant que les conditions sont ultras techniques et où tout peut arriver, le meilleur comme le pire ! GPE8 ira pour la énième fois retrouver Titoun pour la grande finale.
Titoun se mets à l'eau à Bad Girl mais n’y reste pas longtemps, il y a trop à perdre avec cette « vicieuse » qui l’est encore plus quand c’est pas gros ! le duel des virtuoses se joue sur Soul Kayes, le public est au anges, le vent cale un peu plus, Camille enchaine les petites bombinettes et fait le show en terminant systématiquement au fond du spot déventé perdant de longues minutes pour remonter au peak squatté par Titoun qui lui attends patiemment les vagues les plus consistantes ! Camille est en tête mais se fait rejoindre puis dépasser par deux fois….le suspence est total, le spectacle parfait, bon scénario de thriller ! les juges font leur compte il reste deux minutes et là Titoun balance la sauce avec un goyter posé sans vent dans le bowl de l’inside en bas de vague !!!!!! Il claim, part un peu aux blocks…. sait qu’il a gagné ! Camille n’a plus le choix il faut qu’il score un truc spécial, une vague arrive, il part down the line et tente un….3.6 !!!...qu’il loupe !!! C’en est fini, il reste 30 secondes TITOUN conserve son titre deux ans de suite !
La remise des prix s’enchaine, les gars sont tout sourire, on a encore passé un beau weekend de windsurf où aussi bien riders qu’organisateurs ont montrés que quelque soit les conditions, BATRI reste bien une bonne SOUKOUSS’ pour le cerveau !  Vive le Windsurf Libre on the rocks !
Olivié  

CLASSEMENT
1 TITOUN MARTIN : JP/PRYDE
2 CAMILLE JUBAN: QUATRO/AVANTI
3 TOM JUBAN: QUATRO/GOYA
4 ARNAUD LEVILLAIN: MAISON 60 JOURS/TAÏNOS
5 OLIVIé LAFLEUR: TAÏNOS/HOT SAILS
6 HANS SACHER: W.R.S / EZZY
7 VLADIM RUD: W.R.S/ HOT SAILS
8 JULIEN QUENIART: MAUI SAILS/CGI
9 EXAEQUO : JULES FORLI . XAVIER LEMAIRE ........
Tous les résultats ici http://windsurfguadeloupe.over-blog.com/tainos-soukouss-2-3-janvier-2016.html

PHOTOS/ REMI RAULT

C'est pour voir ce genre de move que l'on fait du Windsurf. KING GPE8 régalade!

Laeti BERNARD. La classe

Mattéo LEVILLAIN dans le Wipe out du jour à BAD GIRL. Regardez ce qui arrive derriere!!!!!


Vladim RUD, La confirmation d'un gros talent!

Jules FORLI la confirmation d'un gros talent (bis)

Nathan LORIDON est un super rider mais n'a pas eu de chance cette année!

Le retour de Luca DROOPY TOLOMEI, Yessss


Arnaud LEVILLAIN est un monstre...de gentillesse et d'engagement! (Une copine Kaye de bad Girl m'a avoué qu'il lui faisait peur!!!)

Le KEN QUENIART "dans les ténèbres"....Attention au Ken, il adore surgir des ténèbres! on en reparle à la St ANNE WAVE CLASSIC!

Matteo NATIVELLE la confirmation d'un joli talent...super jeun's!


Titoun. La SAUTERELLE FESTIVAL part1

Titoun. La SAUTERELLE FESTIVAL part2

"Bad Girl Iz my brutal Kingdom" Olivié LAFLEUR


"Bad Girl Iz my brutal Kingdom"part2.  Olivié LAFLEUR

Tom JUBAN la METAMORPHOSE vers le high!

Tom JUBAN la METAMORPHOSE vers le high! part2


le king GPE for EVER8 Camille!

le king GPE8 for EVER8 Camille! part2

Les Podiums : De G à D : Antoine MARTIN (1er Open), Camille JUBAN (2ieme open), Tom JUBAN (3ieme open), Arnaud LEVILLAIN (1er Master, 4ieme Open), Vladim RUD (1er Jeune, 7ieme Open) et Laetitia WERMEISTER (1iere fille, 17ieme open)

Les Podiums : De G à D : Antoine MARTIN (1er Open), Camille JUBAN (2ieme open), Tom JUBAN (3ieme open), Arnaud LEVILLAIN (1er Master, 4ieme Open), Vladim RUD (1er Jeune, 7ieme Open) et Laetitia WERMEISTER (1iere fille, 17ieme open)

PLUS DE TOFS ICI SUR LE LIEN DE WINDSURF GUADELOUPE
 http://windsurfguadeloupe.over-blog.com/2016/01/tainos-soukouss-2016.html

A L'ANNEE PROCHAINE ON A COMMANDé OVERMAST SUR BAD GIRL ET 25 NOEUDS DE VENT!!!! TAÏNOS/CATARAÏBES association pa là pou joué!



Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events