Les echos du bowl

Seb ATTACK!

Seb RIVES est notre pote de la TAÏNOS FAMILI basé maintenant à la REUNION (et bientôt de retour au péi, yeaah), et "travaille dans l'environement" pour faire court . Voila son point de vue qui tranche avec le sensationnalisme ambiant et gerbant qu'il y a à chaque attaque de requin où qu'elle soit d'ailleurs, toujours repris en boucle par les medias pour faire du senssas' sur le dos des requins qui soit dit en passant se fait massacrer par millier de part le monde pour uniquement son aileron dorsal...

A LIRE/ Ceci est un avis de spécialiste, un vrai!

Voilà ce we à LA Réunion nous avons eu une attaque de requin où un surfeur métropolitain fraîchement débarqué le matin, certainement hyper motivé' et fou de surf a été victime d'une attaque de requin sur le spot de Roche noir à St Gilles. Le surfeur a été gravement mordu et il en a perdu une jambe mais pas la vie. Voilà un peu la toile de fond. Des réactions immédiates dans les médias et différents usagers de l'océan. A mon sens des réactions trop moralisatrices et passionnelles du type " il aurait pas dû...., il était trop tard....., ça arrive qu'au touriste qui connaissent pas les dangers de La Réunion..., bref "macrotage" ou bien du "là di là fé".
Le débat ne s'est pas focalisé sur l'acte de chasse même du requin et de son comportement. Avant de s'enflammer sur la responsabilité du surfeur et du requin je tenais à recadrer l'histoire. Ce malheureux surfeur est victime d'un extraordinaire concours de circonstances et c'est souvent le cas sur les attaques de requins.

Les facteurs favorables à la rencontre entre la proie et le prédateur:
Depuis 2 semaines LA réunion a été aux périphéries d'un phénomène cyclonique (Bingiza) et d'une dépression tropicale (98.S) qui ont gravité bien au nord de l'île mais assez pour toucher des pluies et une houle de nord. Ces mouvements météo agitent toujours le monde sous marins pélagique et induisent des changement dans la chaîne alimentaire ( intensification ou affaiblissement de la ressource alimentaire, déplacement de la ressource) et aussi  sur la reproduction des poissons:

1- Pour le côté alimentaire une eau agitée est une eau fortement oxygénée, "mayonnaisant" la matière organique donc favorable au développement du phyto et zooplancton. Puis derrière les constituants de la chaîne alimentaire suivent...

2-Pour le cas de la repro, les pluies s'abattant sur l'île réactivent les ravines sous forme torrentiel et rejettent des quantités extraordinaire d'eau douce en plein océan indien. Cette présence d'eau douce est très attractif et réveille l'instinct reproducteurs pour pleins d'espèces de poisson qui vont remonté ce courant d'eau douce jusqu'à sa source. Ces zones sources vont être exploités de manière différentes selon les espèces reproductrices. Certaines subiront une mutation interne et remonterons les ravines pour lâcher leurs oeufs en eau douce. D'autres utiliseront cette zone tampon que l'on appelle la partie saumâtre.  Ces poissons reproducteurs concentrent une biomasse exceptionnelle sur une faible partie de l'année et  sur faible périmètre maritime côtier. En gros c'est un véritable "déboulé" provoqué par l'appel de l'eau douce. Conclusion cette concentration de population halieutique est un panier alimentaire providentielle pour les poissons appartenant aux maillons supérieurs de la chaînes alimentaires.

3-Les requins ne sont pas des espèces "agressives" mais sont plutôt instinctifs, opportuniste et  curieux. Le requin ne déclenche pas une attaque comme cela. Avant il évalue son pourcentage de réussite de capture et les risques de blessure pour lui. De plus au sein d'une espèce connue à risque pour l'homme (type bouledogue, tigre...), tous les individus au sein d'une même espèce ne sont pas à risque. Le risque vient plutôt d'un individu ayant beaucoup de milles nautiques dans les nageoires plutôt que celui qui est cantonné à son territoire. Je m'explique celui qui arrive d'une longue traversée et arrivant sur les côtes d'une îles ou continent et souvent épuisé et certainement en appétit. C'est là qu'est le risque car sa capacité de discernement est inhibé par la faim. Tandis que l'individu plus sédentaire et ou territorialité connaît son espace et ces proies. Un individu territorialisé est selon moi beaucoup moins dangereux qu'un individu arrivant de migration.

Donc mon coup de gueule

1-Amis pêcheurs/surfeurs arrêtez cette chasse aux sorcières après une attaque de requin.  C'est débile, crétin, d'un autre temps et inefficace.  Vous cartonnez certainement des individus qui ont rien fait et qui étaient  présents depuis des lustres autour de votre bon vieux spots. Celui qui a fait l'attaque est certainement partie car c'est pas son territoire.... Et surtout vous êtes ridicules en photos dans la presse avec votre requin mort.

2-Amis politiques/ Les attaques sont rare et mother nature concentre parfois des éléments favorables aux risques d'accidents entre les requins et l'homme. C'est conditions sont prévisibles à La Réunion comme les phénomènes météo.... Il pourrait être imaginé des bulletins à risques (comme pour les avalanches sur les pistes de ski). Arrêtez de penser que communiquer sur le requin c'est la fuite des plages donc des devises.....Ici à La réunion on connaît tous des plages où il a eu des attaques de requins. Jamais un seul panneau d'info, ou alors tout simplement un message d'avertissement du type "plage dangereuse" ou "baignade  non surveillé". On est loin  des models de comminications australiens ou sud afriquain.

3-Amis aménageurs et consommateurs/ arrêtez de déformer la côte et de ne pas pas plus veiller à la lutte contre les pollutions. Le dérèglement des chaînes alimentaires change les rapports ou de cohabitation entre les espèces proies et le prédatrices.

4-Amis "je sais tout"/ arrête de dire que ce surfeur était imprudent car il était plutôt sous informé. Puis combien de surfeur sommes nous à surfer après 18h00 sur l'île? Nombreux, très nombreux même....Pour rappel les 2 dernières attaques à La Réunion ont lieu en pleine journée (2008 et 2010) et toujours a proximité de zones perturbés...par l'homme bien entendu

liens "hysteriques"


http://www.clicanoo.re/11-actualites/16-faits-divers/274042-un-requin-arrache-la-jambe-d-un.html

Seb RIVES, L'homme qui court dans la nature !

Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events