Les echos du bowl

SAINT-BARTH FUN CUP/ LE REPORT!

VOICI LA COMPIL DE LA VISION DE LA SAINT-BARTH FUN CUP PAR UNE PARTIE DES MEMBRES DU TEAM GPE PRESENT SUR CET EVENEMENT EXCEPTIONNEL ET FORT EN EMOTIONS. ENJOY IT

EXCELLENTES TOFS/ MAG GWADLOOP DESIGN 

On commence par le premier au ranking général
8 IEME EDSON GENIPA, X-1, RRD,GAASTRA.C'FUN 

Apres quelques jours pour se remettre de ce séjour fort en émotions.

Pour ma part cette compétition fut l 'occasion de me confirmer pas mal de points

 

1 _  notre niveau en Guadeloupe :

car enfin la chance de participer à une compétition de niveau mondial dans nos conditions ( température :eau et air ) agréable .

donc possibilité de tout donner physiquement .

ET donc agréablement  surprit car notre niveau local est vraiment pas négligeable et donc ça va me motiver encore plus à progresser ,

avec beaucoup d'observation j'ai pu me trouver d’autres pistes de travail pour m'améliorer .

2_   l' accueil.

super, rien à redire ils ont assurés,

des leçons à prendre même si on veut faire de  même ( compétition mondiale).

3_  LE TEAM 

La  bonne équipe  vraiment ,  que de bons éléments,

rien à redire,  des personnalités différentes mais complémentaires   .

4_  LA COURSE 

Des conditions jamais rencontrées à ce jours très dur niveau de mer  et vent instable, 

un parcours  avec plein de surprises bonnes comme mauvaises avec un  

vent tournant  et irrégulier .


EN CONCLUSION

 Les premiers sont toujours les premiers et quelque soit les paramètres : vent ,mer, matos ..


9IEME / STEF QUENIART,GPE3, MAUI SAILS, GP BATTERIE. FUN KITE ACADEMY 
Le hiiiiin! départ

C'est avec une immense joie que j'ai retrouvé mes petits copains du GPE  windsurf tour, à l'aéroport du raizet jeudi 26  Nous étions tous ravi de faire un trip sur une île voisine et aux vues des 

prévisions météo, et la réputation de l'île, me concernant c'était joué d'avance que j'allais passer un bon moment, j'ai tout de suite apprécié l'accueil des st barth et leur réactivité la logistique mise en place pour la réceptions du matos, la cérémonie d'ouverture les petits plats dans les grands.. vraiment sympa ensuite la première soirée qui avait commencé tranquille s'est avérée enragée de bonne humeur le team est resté bien groupé et grâce à notre ambianceur favori "Eric Parmentier" nous avons beaucoup rigolé !!

la hiiiiiin course

 

la première manche : j'avais du mal à réellement savoir si le vent était fort ou pas, j'ai décidé de partir en 7.6 et petite planche; très toilé je me suis fais chahuté mais en fait ma course était bonne bon départ réussi à caper quand il le fallait et ne pas tomber finalement ma meilleure manche ! 8 ieme les deux manches qui suivirent furent une combinaison de mauvais choix de matos: trop petit et pas adapté au parcours le comité n'ayant pas réagi sur la variation du vent le parcours étant devenu upwind, là j'ai ramassé et très frustré, le classement ayant perdu un peu son sens entre ceux qui arrivaient à passer les bouées et ceux qui devaient tirer des bords !la soirée qui s'en suivi  fut excellente j'étais bien content de pouvoir blaguer en franglais avec mon maître ! kevin Pritchart le deuxième et troisième jours encore des erreurs de matériels sur la première manche, au retour sur la plage, je me suis posé deux secondes pour activer "the brain" j'ai arrêté d'écouter tout le monde sur le matos et fais mes conclusions :je suis parti en 117 et la 7.6 finalement ce fut mes meilleures options pour la fin de la course, j'ai assuré jusqu'au bout et ma régularité à payé finalement je termine 2 ieme guadeloupéen, 9 ieme au général je suis satisfait ça me confirme mes bons réglages de ce début d'année et ma bonne vitesse

conclusion

une épreuve magnifique, une cadre grandiose, cette baie avec tous ces îlots formant comme une arène top! une ambiance et un accueil des st barth et organisateurs génial,  

je reviendrai !

Concernant la polémique sur les manches mal mouillées, je pense qu'il faut essayer de faire des parcours le plus abattu possible pour ne pas trop pénaliser les wind surfeurs moyen qui ont plus de facilité à abattre que de caper .En tout cas quand la moitié de la flotte est obligée de faire des contres bords, ne pas hésiter à annuler et renvoyer une procédure .En tout cas cette première édition est quand même une réussite

P.S

les expressions du week-end qui nous ont éclatés de rire 

" c'est parce qu'on est noir "  à chaque fois qu'on rate une course

 

" hiiiiiin "  à tout moment

10 Ième VINCENT BEAUVARLET -STARBOARD, TAÏNOS. S N ST BARTH

11 ième GWEN BEASSE,GPE-619. J.B CHARPENTES. CATARAÏBES

13 ième OLIVIé LAFLEUR, GPE4. STARBOARD,TAÏNOS, WICKED BALAOU PROD°. CATARAÏBES
J’ai aimé : L’accueil dément que nous a réservé l’orga (Antoine Questel, Arnaud Daniel, Lionel,Pierrick et tous les autres) que de la bonne vibes à tous les étages. Ils ont quand même réussi l’exploit de nous faire acheminer gratuitement tout notre matos (un container de 20 pieds !) et de tous nous loger gratuitement dans le dortoir réservé aux sportifs à Lorient.

J’ai pas aimé : la direction de course chapeauté par Jean Marie ALBEAU . Je vous le dis tout net , je croyais arriver sur une mini world cup coté course avec tous les pros présent et à coté de cela il y a eu tellement de bévues dans les manches que la fête sportive, je trouve y a été gaché. 13,07,20,08,12,10…n’est pas le numéro de téléphone de Jean Marie mais bel et bien les secondes d’avances avec lesquelles il autorisait le bateau de démarrer pour couper la ligne de départ. Dès la première manche, le ton était donné …On a vraiment été tous surpris sauf Antoine Albeau qui lui l’a coupée bien propre (matez la video embarquée de la manche 1 sur planchemag.com sur facebook !)…Après, la blague entre nous, c’était :« pour le départ, quand tu vois Antoine border, tu bordes !! » …Antoine est un immense champion et le fait qu’il y ai son père comme directeur de course n’était pas une bonne idée, car même si ce n’était pas intentionnel de la part de Jean Marie, ça foutait les boules à tout le monde, quand on sait l’importance qu’ont les départs en course…Du coup le top ranking collait F192 au harnais culotte dés la deuxième manche, mais sans succès car avait toujours une longueur de retard.. Pour avoir fait le DEFI WIND il y a deux ans dans la tempête, Phillippe BRU démarrait toujours au top en bas de ligne alors qu’il y avait quand même 1000 rideurs a gérer, d’où mon « incompréhension » sur cette Saint-Barth Fun Cup où l’on était que 35 coureurs et qu’il y avait 20 nœuds.. 

J’ai aimé : Le shooting Victoria Secret avec la blonde sous P.I.P juste entre le Q.G et notre park coureur. Cela faisait bien plaisir au retour des manches de se voir s’agiter un top model devant nos yeux…Obligé de traverser le shooting toutes les 5 minutes, Stef Quéniart a failli s’étouffer quand elle a déboulé le premier jours et a bien grillé 4 giga de mémoire sur son appareil photo..

J'ai pas aimé. La "notion" de downwind du club qui mouillait les bouées est vraiment spéciale. J’ai l’impression d’avoir fait du cap pendant trois jours. On avait 45 minutes pour remonter la baie pour aller se placer sur la ligne et pour ensuite descendre cette même baie sur normalement un énorme downwind. A coté de cela on a pas passé la bouée 2 sur la première manche même en capant comme des chiens avec Lulu Dargent (comme le tiers de la flotte avec même Juju Quentel !) alors que l’on était juste sur le tail de K .P . Obligés de faire des contre bords avec des refusantes dues aux effets de cotes. On s’est dit que ce n’était pas grave, que ce n’était que la 1ière manche..Dans la deuxième manche on s’est tous retrouvés collés dès la première bouée. Le pompon fut le lendemain avec la troisième manche quand un grain qui passait au large a fait tourner le vent et que même Antoine QUESTEL qui était en tête !!! n’a pas pu passer la bouée tellement il fallait caper. Cette manche fut une vraie merde sportive. Je me suis cru sur une manche d’Open des années 80 avec carrément du vent arrière à faire, et même si j’ai pu passer la bouée de justesse avec ma starboard 117 wide !!!, cette manche aurait du être annulée par la direction de course.J'ai eu une pensée émue pour ma Windglider que j'avais coupée pour en faire un surf en 1985 et qui là, aurait vraiment gazée... J’ai vraiment halluciné de m’entendre dire par un membre du club organisateur : « c’est validable, c’était une longue distance !!!!! » Ah bon, la veille c’était du downwind, donc maintenant puisque c’est pourri et n’importe quoi cela devient une longue distance ?!!!!!!…Ricardy MARICEL, le seul qui a osé dans le paddock poser un protest s’est fait rétorquer le même blablabla…cette manche a plié tout suspense sportif car F192 l’avait gagné et que dorénavant cela devenait mission impossible à ses principaux adversaires que sont Antoine QUESTEL, Juju QUENTEL et Pierre MORTEFON de pouvoir gagner la course. Seul restait en lice l’incroyable Tati FRANS qui s’accrochait aux basques d’Antoine grâce à sa gniak terrible . Dommage, j’aurai aimé voir un vrai combat de titan entre ces top riders, il a été faussé par toutes ces « couilles ».. Quand on sait l’importance que les résultats de cette course avait pour les pros présents vu la couverture média qu’il y avait et que c’était « l’ouverture officieuse » de la saison de slalom, je tire mon chapeau à Juju, ti-mal et Pierre pour leur « flegme »..Je ne suis pas sur qu’il en aurait été de même pour un Bjorn s’il avait été là et que la blague de la "longue distance miracle" lui fut donnée… A partir de ce moment là, je l’ai perso pris en mode teuf comme bon nombre des copains, et là, on s’est vraiment éclaté. Il n’y a par contre rien à redire pour les manches 4,5 et 6 bien qu’il faille encore cranter et se manger des trous d’air car le parcours avait été raccourci..Le positif de l'affaire et c'est ce qui est bien quand il y a des couacs sur les premières éditions c’est que les suivantes sont forcément mieux, à n’en pas douter l’année prochaine, on fera du downwind et les bouées seront plus à l’intérieur de la baie pour éviter les effets de côtes..vivement l’année prochaine, donc..

J’ai aimé . L’ambiance entre les coureurs avec le team de Saint- Martin aussi, Juju, Ricardy, Jean-Marc, le grand K.P qui était là « grâce » à GPE3 qui l’a rencardé sur cet événement en novembre lors de notre trip à Maui, la big teuf la veille du dernier jour de course où l’on s’est mis une bonne mine avec Jérome Beaugendre et Hugo Thelier graçe à un subtil mélange de boisson à l’ananas ( recette exclue : ¾ vodka ¼ oasis ananas !) le sable blanc magnifique, les cabrits multicolores, les retrouvailles avec Phil KIN, notre dortoir trop kool, les murs en pierre de partout, et le décollage sans encombre pour rentrer chez nous avec dans le cœur de beaux souvenir de fraternité entre passionnés de Windsurf
P.S
/ Je sens que je vais adorer le prochain article de Planchemag écris par Julian SCHLOSSER le rédac chef qui était présent et qui, la dernière fois qu’il est venu chez nous, en Guadeloupe il y a deux ans lors de la MASTER OF CARIBBEAN (farce totale !) avait traité dans son magazine,le TEAM GPE ( Edson, Stef et moi pourtant invités par l’organisateur martiniquais) de « pirates »  qui en gros s’étaient incrustés sur une course de pros « comme si, pendant le tour de France des amateurs venaient perturber le bon déroulement de la course ,sic,» alors que c’est nous, « les pirates » qui avions sauvé cette pseudo course en prêtant nos bateaux pour qu’ils puissent faire au moins une speedcrossing sur Saint-François..Vivement le prochain Planchegag donc!
Ahhh, vive la vie,qu’est ce que l’on se marre quand même !! hiiiiiin ?!!!

15 ième JEROME BEAUGENDRE,GPE42. NORTH,FANATIC.CNBT

Saint-Barth Première fois !

Quoi de plus joli que de se rendre sur cette île pour naviguer entre potes et avec quelques un des meilleurs mondiaux....

Une arrivée matinale le vendredi, descente d'avion et spot a 2 min a pied.Le vent est déjà installé dans la baie...

tout de suite , je me dis qu'on va pas être malheureux ici...

Tout d'abord je tenais à souligner l'ambiance du team GPE durant ces 3 jours. Ce fut agréable de cohabiter sans stress, sans sous entendu, de partager la fête ensemble, de toujours se motiver et s'entraider, je pense notamment à Eric qui a pu tout de même naviguer malgré la casse de son mât.

Quant a l'organisation de cette première Fun Cup, je pense que déjà celle-ci part avec de bons atouts pour voir une prochaine édition en 2013. Le déroulement général des manches, les repas, les soirées, le site, ont été royalement orchestré... Bravo au team organisateur.

3 jours de compétition, avec des parcours modifiés, pas toujours adaptés au conditions de vent changeantes ont rendu cette compet assez difficile à gérer et pas toujours révélatrice du réel classement possible de chacun je pense notamment au team GPE qui aurait pu dans l'ensemble se classer beaucoup mieux, notre niveau est plutôt bon, reste le choix du matos approprié à bien gérer pour chaque manche. Pour ma part, je partais avec une planche (104l fanatic falcon, une 7m north warp), j'avais donc peu à espérer pour mon classement général, à moins d'une météo plus favorable à savoir un bon 20 25 noeuds. Mon atout de dernière chance était une 7.8m evo 2 prêtée par Oliv' ainsi que le mât pryde prêté cette fois par lulu ( entraide maximal). Etant donné que celle-ci permettait à Eric de courir, je ne l'ai pas utilisé...le dernier jour de course cette dernière était hors d'usage, cette fois il fallait se résigner à courir de nouveau sous toilée. Il faut avouer que mes départs sont à travailler, car une grande partie de la course se joue là, au fils des manches j'ai pu me caler de plus en plus au top, mais sous toilée j'ai vu tous mes adversaires me fumer au premier bord. Le reste de mes courses à toujours été de résister, conserver le planning dans la houle, sans cesse jouer avec les trajectoires, assurer les jibes et relancer à donf... Au final, je m'en sors pas si mal, même si j'aurai aimé batailler un peu plus entre les 6ème et 10 ème place, histoire de voir les pro jiber devant moi. Le classement est une chose, l'essentiel à été atteint pour moi à savoir ; s'éclater, partager et glisser tous ensemble qui plus est avec des pros....

Saint Barth Deuxième sans problème, j'y retourne avec la même équipe mais à condition cette fois-ci d'être armé d'une 8m et pourquoi pas d'une nouvelle planche plus stable, moins volage en haut régime sur plan d'eau défoncé...

Merci a Mag d'avoir pu immortalisé en photo ce fameux week end....

 

A l'année prochaine !

16 Ième LUCAS DARGENT,GPE19. PRYDE,FANATIC, WICKED BALAOU PROD°. C'FUN
Bon ba voilà le report de ce petit week-end bien sympa! vendredi matin on arrive avec Jérôme sur place (les autres y sont déjà) après un vol et un atterrissage plutôt... stressant! On a tout juste le temps d'aller poser les sacs au dortoir et c'est parti pour deux manches! je pensais arriver sur un spot plat, mais c'est tout le contraire, le plan d'eau est super agité, le vent irrégulier...! les deux premières manches sont assez frustrante pour ma part, avec un parcours assez bizarre, mais bon c'est pas grave, on se rattrapera le deuxième jour (ou pas!). Alors deuxième jour sur place, le vent a un peu baissé, le plan d'eau est toujours aussi agité... on enchaînera deux manches, sans grande réussite pour ma part... ensuite la soirée est sympa (un "apéro/repas" a été organisé dans un resto au bord de l'eau, le top!), seul petit bémol de la soirée, j'apprends que mon vol du lendemain a été avancé à une heure ce qui va changer le programme de la course.... nous voici le dernier jour de course, après des petits doutes coté météo, le soleil arrive enfin et le vent se lève. c'est parti pour ma dernière manche, la plus réussie (pour repartir sur une bonne note coté sportif!), car la dernière, je préfère ne pas la faire, étant juste coté temps, afin de bien ranger mon matériel! il est 1h30, avec Jérome et Eric, on doit allez à l'aéroport pour rentrer en Guadeloupe. Ce week-end était très sympa, à refaire!
17 ième HUGO THELIER, GPE111. TAÏNOS,GAASTRA. CATARAÏBES
Alors attenntioooooooon je commence : " Compèt' vraiment au top dans un cadre de ouuuuuuf sur un plan d'eau super hardcore!!Un GRAND merci a toute l'équipe de l'orga (Antoine, Arnaud, Gilles, Pierrick, Hélène ....), ils nous ont super bien accueilli et sont toujours resté kool !!Le team GPE était vraiment dément, on a bien déliré tous ensemble !! Les pro qui étaient sur place étaient carrément accessibles et ont joués le jeu pour la plupart , c'est carrément délire de tirer des bords avec des gars comme Kevin PRITCHARD , Taty FRANS, et juste après de se taper une teuf avec eux !!Pour le résultat c’est moyen car ma première journée a été carrément raté et avec une seule discard j'ai eu du mal a rattraper le retard mais quand même content d'avoir repris du service !!! (big up à Finian-Edson- pour le résultat final ) Je compte bien me re-taper le même délire l'année prochaine avec encore un bon team GPE !!

18 ième ARNAUD LEVILLAIN, GPE60  .MAISONS 60 JOURS,PRYDE, JP, WINDY.CSBF
22 Ième JULIEN QUENIART, GPE321. Cataraïbes
33 ième ERIC PÄRMENTIER, GPE 11. RRD, PMU. CNSF

STAY TUNED, LE BIG PORTFOLIO AVEC LES SUPERBES TOFS DE MAGALY SUIT BIENTOT!!!!

Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events