Les echos du bowl

Mentawai version Roots

Retour de vacances assez extatique pour votre camarade Gonzo qui vient d'enchainer 1 mois en inde, quelques jours à Dubai et 3 semaines en indo... Du scandaleux en cette periode de "travaillez plus..." mais en même temps il faut bien rester cohérent avec notre credo "Amour, vagues et sirotaj" !

Cela va donc me permettre de relayer un peu notre redac chef préféré en vous racontant les aventures de nos amis indiens, les mégalomanies de nos  potos Dubaiotes et la beauté des rivages indonésiens....

On commence par la fin car après tout on est quand même des surfeurs, et on se projète donc au coeur de la zone la plus médiatique que le surf ait connu : Les Mentawaïs !!!

Je tiens à vous prévenir, pas de Yacht luxueux en vue ou d'hotels 5*, j'ai expérimenté la version roots de ce paradis du surfeur, ai donc fait pas mal de ferry et enormément de bus, dormi dans du bas fond de resto de village et mangé du nasi goreng 3 fois / jours mais me suis tellement gavé de vision de rêve que je rêve d'y retourner !!!

 Tout d'abord et parceque l'on ne le dit pas assez : l'endroit est hallucinant de beauté, des îles vierges aux sables immaculés, une eau turquoise, des fonds somptueux... Ca envoie grave !!!

 

 

Pourtant ça n'etait pas gagné à la base, mon poto lolo retrouvé sur djakarta n'avait que 10 jours devant lui, et nos indications étaient on ne peut plus vague quant aux possibilité de rejoindre ce haut lieu du surf de luxe par nos propres moyens!

Arrivée sur P.. via la rolls des compagnies locales : Garuda, où l'ambiance surf commence déjà à se faire sentir par l'intermédiaire d'un gang d'australo "charter-boatisant " tout excité à l'idée des barrels à venir !
On les quitte à l'aéroport pour nous diriger vers le port censé effectuer la connection en ferry ! 

 

JAH est grand nos renseignements étaient bons le ferry est là mais bad newz il ne met pas 12 H mais 20 H car il s'arrete plus bas et en plus il est sacrement roots, ambiance fond de cale et odeur de gasoil !!!

 

Dépité à l'idée de louper une autre journée surf et un peu angoissé à l'idée du voyage nous discutons avec des locaux et là, JAH GUIDE, nous apprenons qu'il y a un autre ferry qui part de l'autre port et qui arrive un peu + bas mais plus rapidement !!! On actionn, trouvons le bateau, nettement plus confort, nous faisons potes avec les 2 autres toubabs du bateau, charmant couple de bresilien non surfeur révant de la beauté des mentawais depuis une émission de TV vue dans l'enfance et c parti pour une nuit à la belle étoile sur le pont du ferry !


Arrivée dans la mini capitale, on attend Pery le frère  du 1er surfeur local de l'archipel avec qui nous avions sympathisé sur le boat et il nous embarque vers son village à 2H de là avec nos brésiliens !!! Cool d'être 4 pour partager les frais et merci notre bonne étoile car sans cette rencontre on était pas très bien barré !

 

Roots petit village, on potasse notre indonesien car personne ne parle anglais, on negocie un boat à la journée pour aller surfer et on enchaine des le début d'après midi sur "Kayass" avec 1 petit mètre 50, 5-6 personnes à l'eau... Droite rapide avec bon petit barrel qui met mon poto lolo un peu en panik quant à la suite du séjour !!!

 

Ce coin est un véritable phantasme pour surfeur !!! 20 vagues dans un mouchoir de poche, 3-4 hotels de luxe, quelques charter boats qui déversent 8-10 surfeurs d'un coup ... mais encore pas mal de place sur des vagues allant d'un niveau moyen à quelques world class hallucinantes de beauté et de puissance ! Tu fais pas toujours ton malin notamment sur "dlabal"l qui déroulent à 2000 à l'heure avec un barrel de 500 m pour celui qui a le bon timing !!! Bon c du technique, adrenaline maximum, tu pompes en permanence en te demandant si ça va s'arréter un jour et si tu vas pouvoir sortir intact du tube !!!!

 

3 jours de moyen à petit, 1 jours de pause et 3 jours de swell avec "dlaball" qui connecte,  bobbyz pour la détente...

Gavade absolue, riz à tous les repas et bonne rigolade au peak, 8 jours vraiment au top avec bonne suée sur le départ car une micro tempête locale nous a fait louper le bon ferry !! Impossible de rejoindre le port sous peine de sombrer entre les 2 îles ! Panique au village, tous les prochains ferry (2 dans la semaine) annulés pour cause de fin de ramadan !!! Très chaud, surtout  pour lolo censé retrouver son poste le mardi sur paname ! Heureusement miracle, un autre ferry se programme le lendemain et nous enchainons à la roots pour 12 H en priant au milieu de la nuit pour que le bateau ne coule pas secoué comme il est !

 

Arrivée sur P... pas très frais, direction aéroport pour mon pote et terminal de bus pour moi qui enchaîne sur 33 h de bus pour faire 550 km !!! Dans ces cas là vous repensez au TGV et une petite larme vous vient !!! 

La suite dans la semaine !!!

 

Photos : Laurent FRAPPA (les + belles) / Gonzo (les autres)

 

 

 

Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events