Les echos du bowl

Manu ,Carine et lou, Windtripeuse family !!!

Tous les windsurfeurs du monde ont déjà vu Manu ou Carine en couvertures de magazine pour un trip au bout du monde; dans des régions où les gars n'ont pas la traduction dans leur langue du mot planche à voile, surf ou windsurf !

Cela fait maintenant 20 ans qu'ils vivent de leurs passions et peuvent se vanter aux côté de nicole et Stephan les lovers Canariens, d'une des plus grande longévité médiatique du milieu wind ! On ne compte plus les parutions que nos tourtereaux ont engrangé, ils partagent leurs vies entre Maui et le reste de la planète et ne semblent jamais s'arréter de triper, conscient que la vie est courte, le monde immense et fabuleux et qu'il faut savourer chaque instant que nous offre JAH ! Ils représentent pour moi, en plus d'être des amis proche, Le Symbole vivant que l'on peut choisir son destin, le créer, quelque soit les cartes distribués au départ ! Car ne nous blaguons pas, les parisiens qu'ils étaient ,lorsque nous nous sommes rencontrés en 91, partaient avec relativement peu d'espoir de vivreles 20 années qui ont suivi de leurs passions du windsurf à écumer les plus beaux coins de la planète avec la bénédictions et le financement des grosses majors du secteur !

Une petite idées des couv de ces dernières années avant de laisser Manu nous expliquer comment il a réussi à demander au génie de la lampe de le laisser triper toute sa vie ! GZO

 

Alors Manu, que de chemins parcourus depuis nos annees d'etude sur paname !
 Comment a demarre votre carriere de windtripeur pro ?

D'abord ca nous fait bien plaiz' d'etre ds la Tainos Connection, reunists ensemble aujourd'hui, parceque tous les 3 (Carine, toi et moi) on seconnait depuis un paquet de temps! A l'epoque on etait etudiants aPanam, Carine et moi hypers chauds sur le windsurf, des reves plein latete mais pas encore trouve la formule pour les realiser. A l'epoque,on etait ds la meme ecole de Commerce qu'un super poto a toi de laconnection Africaine, Seb alias Bobby. C'est lui qui nous a appris asurfer lors des week-end chez lui a St Jean de Luz. J'avais du malgrave, il me fallait un wishbone pour me sentir a ll'aise! Il m'en fauttoujours un d'ailleurs!  A l'epoque j'avais jamais pris l'avion et vousme faisiez rever avec vos  trips en Afrique, la Caraibes...

On afini par trouver la clef des champs en alliant l'utile a l'agreable:les stages ds des coins qui vont biens! On a commencer par une missionprospection "fantome" pour  un  truc pharmaceutique en...GWADA. YesPapa! CT le premier taste des tropiques. Une mechante claque! Calles aSt Anne au LCS avec Windy qui  nous amenait sessionner  aux aurorespour choper le vent du matin et les frangins LAurent, FrancoisGuibourdin ect. Top souvenir.
Ensuite Tarifa6 mois, super job ds un surf shop a apprendre l'espagnol et commentaller jober apres 2 heures de sommeil et le casque a boulons visse surla tete! Bonne rigolade. A ce moment la rencontre avec l'IMMENSEPatrick Herve qui a fait un beau passage dernierement sur votre Web.
Enfin, dernier stage a Mauien apotheose. On est parti monter une agence de voyage specialisee dsla glisse pour un Surf Shop ici qui voulait developper son marcherEuropeen. La, on flashe comme jamais. Qd tu es passionne de windsurfdepuis que t'es gosse, Maui c'est Dysney Land. A tous les coins de rueil y a les champions que tu as vu des milliers de fois  ds les mags ettu navigues TOUS les jours! Au bout de 6 mois on avait une petiteagence qui tournait pas mal. Au moment de rentrer en France finir lememoire et envoyer des CV a la Societe Generaleon s'est dit "pas moyen, faut revenir!". Moi je devais me taper leservice militaire a ce moment la et je peux te dire que c'est pas dutout une option envisageable apres 6 mois a Hawaii!!! Je suis rentrer pour me faire reformer (j'ai mis le paquet!) et back to HAwaii

La, Carine commence a bien gazer avec les jobs de modeling (genre a gagneren un jour ce que je gagnais en un mois. Ou est l'egalite des sexesbordel!) et des sponsors ont commence a s'interresser a elle. Moi j'aidu bouffer du rocher a Hookipa avant qu'on me file du matos!
Franchementni elle ni moi n'esperions faire du windsurf notre metier, on etaitsimplement aux anges de naviguer tous les jours. Quand on a eu desmeilleures contrats avec Neil Pryde, Bic puis Oxbow on a toujours garder une activite a cote pour ne pas en dependre meme si aujourd'hui on est a fond dedans.

 

 Vs partagez votre vie entre hawai et les plus beaux spots de la planete, est ce que tu te plais toujours autant sur la mecque du wind ?

Ca fait 18 ans qu'on y est! Meme nous on a du mal  a realiser que cafait si longtemps!  Tous les jours de l'hiver passe (qui a ete dementpour les vagues) je me reveillais en me disant "P... qu'est-ce qu'onest bien"  Contrairement a beaucoup d'endroits qu'on a vu changerradicalement en 10 ans, la cote Nord de MAui reste comme avant ,superpreservee et c'est une chance.  Apres si longtemps et beaucoup de beauxvoyages c'est bien de toujours apprecier l'endroit ou tu vis. On estconscient aussi d'avoir la chance d'en partir garder la flamme! MAui aune energie speciale, le genre d'endroit qui te rejette ou qui teprends et ne te lache plus. Si tu es sensible a la force de la nature,Maui et Hawaii en generale ne te laisse pas insensible.


Quel est votre plus beau souvenir de trip ?

Pour ce qui est des souvenirs , franchement il y en a tellement qu'ilest difficile d'en retenir un plus qu'un autre. J'ai toujours t'endancea regarder vers les prochains trips plutot que ceux passes. Rien nem'excite plus que d'ouvrir un atlas et commencer a chercher d'autresspots, s'imaginer une destination inconnue... Le meilleur trip esttoujours le prochain! Ce sont  presque les preparatifs qui constitue lemeilleur souvenir!


 Ton top 5 des destinations incontournables ?

PAs de classement, pas de best ou de pire destinations: Tous lesvoyages sont bons a prendre mais  il est vrai que quand tu "decouvres"un spot, que tu te retrouves juste avec tes potes apres avoir cherchesuper longtemps tu t'en souviens!  MAintenant chaque destination a saparticularite, son point fort; que ce soit la richesse des paysages etl'histoire du Perou, les couleurs et les vagues de la Polynesie, lesTribus de Papouasie, les gens du Mozambique, l'energie de la Bretagne,l'eau des MArshalls ou le Reggaeton du Nicaragua... Il y a quelquechose d'extraordinaire a chaque endroit...mais il y aussi une menacepour l'environnement partout. Il ressort de ts ces voyages unecontradiction entre la puissance de la nature et sa fragilite,notamment face a l'homme. C'est  mystifiant et flippant a la fois! Ona  envie de faire partager nos voyages avec ses bons moments mais aussinos craintes de voir tout ca disparaitre.

Les projets actuels ?

Pour les projets a long terme on est nul, on est venu a Hawaii pour 6mois ca fait 18 ans! Maintenant au jours le jours c'est de garder cetteequilibre de vie qui ne fait pas de differences entre travail etloisir. On se dit souvent "On n'est jamais au boulot et jamais envacances" et j'aime bien cette idee d'un tout qu'on vit a 100%. Un oeilsur la ferme a Maui et les plantes d'eau qu'on cultive, un potager etun verger de plus en plus grand pour l'automie et la connexion avec laterre qui equilibre le temps sur l'ordi. Un max de bonnes sessions surl'eau parceque c'est qd meme la qu'on se sent le mieux. Peut importe lesupport pourvu qu'on ai l'ivresse! Wind, Kite, SUP, Surf, whatever!  Debeaux voyage en famille avec le regard de Lou et ses 5 ans pour ouvrirles yeux de tout le monde et on peut  continue comme ca tant qu'ontient debout!

 

Voila , j'ai ete bavard mais ca m'a fait plaiz'

Un warm Aloha a la Tainos family


MAnu

Yes I , BIg Up Manu et en prime quelques images  de la vie difficile de la bouvet's Family :

 

Carine en solo aux MArshalls: Photo MAx Houyvet





Lou a la sortie de l"ecole aux MArshalls.MAx Houyvet






Perfect Africa.: Photo Ben Thouard





BAzaruto Islands -Mozambique. Ben Thouard





Pacific Discovery: Ben Thouard




Mystic Papoua:





Boat trip: timor



Windsurf: Timor

 

Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events