Les echos du bowl

Lyrics de "Chretien"

L'on a rencontré Vincent Chretien au tout début des années 90 à Carro quand il sévissait avec son fanzine sur les compéts francaise et de suite le courant était bien passé entre nous...le style "décalé" du Team GPE se mariant bien avec son propre style d'écriture tout en passion pour le windsurf et la vie en générale.Il fut plus tard embauché à Planchemag en tant que reporter pendant de nombreuses années, fidéle a lui même avec son coté rebelle jamais mis en veilleuse ce fut toujours un plaisir de check "Kretos" (son surnom de scene!)..La derniére fois que je l'ai vu c'était pour bosser ensemble pour Wind au dernier Indoor de Bercy où encore une fois sa prose faisait mouche...v'la un ti texte qu'il nous a envoyé pour les échos du bowl en direct from sa Provence/racine de toute sa passion...Bigup Kretos et merci..Plisloveandfaya from Zion. Olivié




Nous étions capables de fumer un paquet de cigarettes dans la soirée, nous étions jeunes.

Nous étions capables de boire et ne plus nous souvenir de rien, nous étions jeunes.

Fervents, nous lisions des livres et nous croyions que tout ce qui était écrit à l’intérieur était vrai, nous étions jeunes.

Aimants, on était prêt à épouser la première venue et à la quitter pour une broutille, nous étions jeunes.

On dormait sur les plages de la basse vallée du Rhône, nous étions jeunes.

Nous rêvions de tropiques, d’alizés et de vagues parfaites, nous étions jeunes.

Insouciants, nous roulions jusqu’aux confins de l’Europe Occidentale dans des voitures déglinguées pour trouver un filet d’air et un soleil glorieux, nous étions jeunes.

Nous écoutions de la musique chaotique et vindicative, du punk-rock, les Clash, les Fleshtones, les Barracudas, du reggae aussi parce que le reggae, on vivait musique, on vivait en musique, la musique, véhicule malin de nos sens exaltés, nous étions jeunes.

L’avenir nous appartenait, nous étions jeunes.

Le présent aussi, nous étions jeunes.

Le passé n’était pas encore le passé, nous étions jeunes.

Le futur on s’en cognait, nous étions jeunes.

No Future, bien sûr.

La route, les filles, la musique, la plage, quelques bons livres, quelques bons copains, nous étions jeunes.


Kretos/kerouac......

Vincent en vol libre surement a Carro ou quelquepart dans son sud........

Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events