Les echos du bowl

JOJO: LE CHAMPION TOTAL!

Johann "Jojo" DARGENT a 17 ans, est sympa, beau gosse, est un athléte complet, est poli et "bien élevé", a navigué 103 fois depuis le 1er Janvier 2010, a fait 3 iéme au chpt de France junior, est capable de faire plus de pompes qu'un légionnaire, est un élève ultra doué à la mémoire d'éléphant, cours vite et longtemps, est le premiers des young guns de Basse Terre a envoyer des fowardloop, parle créole et anglais courament quand il est pompette, a dormi pendant longtemps avec son matos....et il est le NOUVEAU CHAMPION DE GUADELOUPE de WINDSURF! vla son interview en exclu pour les ECHOS DU BOWL

-Alors, cela fait quoi d’être champion de GPE ?

C’est trop boooon !! Non sérieusement, je suis super content, mais ça ne change pas grand chose, même rien !
Peut-être le point de vue des autres compétiteurs ? En tout cas en ce qui me concerne c’est comme avant.


-Comment cela se fait-il ?

Ben je t’avoue que je ne sais pas trop. Si on m’avait dit avant cette compète que j’arriverai sur le podium (même uniquement celui de la compète), je n’y aurais pas cru. Alors gagner le championnat, je n’y pensais vraiment pas. J’ai abordé la compète vraiment sans aucune pression le dimanche matin. On n’avait pas fait de compète locales depuis un bon moment, donc je ne savais pas trop où je me situais. Tous les habitués des premières places étaient là (Gwen, Steph, Tristan, Charles-Henry…) à part Edson, et je me suis rendu compte lors de la première manche que j’avais une assez bonne vitesse.
J’ai fait moins d’erreur que mes concurrents et c’est passé !
Avec Tristan Legnou ALGRET (GPE44)  son alterego , la nouvelle vague des windsurfeurs Guadeloupéens à l'attaque sans complexe des cadres!

-Pourquoi cette progression subite ?

Je pense que c’est tout d’abord grâce a un énorme volume de navs cette année (plus de 100 !) avec mon frère lulu qui a aussi énormément progressé( il à fini 3eme à la finale !!!). On s’entraine pas mal tous les deux avec aussi Edson et Oliv, et ça a fini par payer. Le championnat de France cet été avec Tristan et lulu m’a aussi beaucoup apporté.
Réglé comme un coucou suisse allemand avec toujours la "pression" d'un Lulu a son tail. Résultat: 1ER!
 
-Tes objectifs cette année.

Passer mon bac ! Sinon au niveau de la planche, j’espère continuer à naviguer autant, et bien me classer au championnat.
En route pour le championnat de France Jeune il y a deux ans avec ses potes et Edson en Coach!


-Tes modèles ?

Bien évidemment Edson, c’est lui qui m’a tout appris et qui va toujours le plus vite !
Il vient souvent nous chercher mon frère et moi pour qu’on puisse naviguer et je l’en remercie
Sinon, quand j’ai commencé la compète, je voulais aussi naviguer un jour comme Windy, ou encore Gwen ! 


T’as la pression maintenant ?

Non non, la planche reste avant tout un plaisir. Il y a un très bon niveau sur les compètes et pas mal de personnes peuvent prétendre au podium. Le niveau s’est vraiment resserré et ça ne sert à rien de se mettre la pression.

-Pourquoi cours tu? aussi bien sur terre(volcano..) que sur l'eau(compet)

La compétition, dans n’importe quel sport, permet de flirter avec les limites du corps, de se dépasser et de se mesurer au autres pour avoir une idée de son niveau.
J’adore la compète ! Ce virus m’a pris très tôt avec l’équitation. J’en ai fait pendant 9 ans, avec pas mal de compétitions. Un championnat de GPE était aussi en place, et on ne ratait pas une compétition avec Lulu. (on est d’ailleurs tous les deux champion de gpe à une année d’intervalle !). Puis on a arrêté pour se lancer a fond dans la planche. J’aime bien les challenges donc dès que j’ai la possibilité de faire une compète extra-windsurf (trail ou triathlon), je n’hésite pas !
Sur le Volcano Trail 2010 qui a eu raison de sa "fougue". En 2011 on court "en équipe" et là on va tous les tordre nous a-t-il promis!!!

-Qu'est ce qui te plait dans la planche?

Les sensations, la vitesse, l’effort, naviguer avec les potes, tout quoi !
Surtout que l’ambiance entre tous est top, on s’éclate bien.
Et puis j’ai la chance de pouvoir en faire en famille, c’est vraiment top !
Avec ses potes du Canal Gang pour des tirages de bourre sans fin...

-En quoi Lulu est un « moteur » pour toi ?... Un mot sur tes parents qui sont plus que « présents » dans ton parcours

On a seulement 15 mois d’écart, et donc à peu près le même niveau !
J’étais pendant longtemps (avant qu’il fasse sa croissance) légèrement meilleur que lui, mais depuis un peu plus d’un an, c’est vraiment très serré entre nous deux (ça a d’ailleurs été un peu dur a accepter pour moi !!). On se pousse mutuellement ce qui me permet bien sur d’énormément progresser !
Mes parents sont aussi super cool, j’en fais a peu près quand je veux (tout le temps), tant que les notes suivent. Mon père fait de la planche, il connaît donc les nécessités matérielles relatives. Ça nous permet d’avoir le matos dont on a besoin ! Il nous emmène aussi sur toutes les compètes. C’est grâce à eux si j’en suis arrivé là.
Lulu au vent pousse son frére autant qu'il est "poussé" par lui, de faux vrais jumeaux nés a 15 mois d'intervalles!

Yves le papa windsurfeur comblé tant que ses enfants s'éclatent dans la vie, un "acteur" clé de leurs succès!

-Tes projets ?

J’aimerais bien partir à Hawai au début de l’été, car c’est ma dernière chance ! Après je serais normalement prisonnier des amphi de médecine !

-Pourquoi vas-tu faire médecine ?

C'est une voie qui ouvre énormément de possibilités super intéressantes.

Il y a du travail partout, et si j’y arrive, je pourrais après revenir à la planche (me faire tordre par mon frère et toi !) sans problème ! 

Sur la mythique session pendant le cyclone Tomas, Jojo a attaqué avec le même dévouement qu'il fait dans tout ce qu'il touche, un autre grand moment de bonheur de vivre (et "profiter") du Paradis qu'est notre belle Guadeloupe ! JOJO LE CHO, tout simplement EXTRA!

Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events