Les echos du bowl

Hardcore archive :TARIFA 1993

Alors que le circuit de vitesse de Windsurf n'existe plus et que l'épreuve de Satavento de slalom vient de s'achever avec un grand gout de pétole, il est vraiment rafraichissant de revoir une belle archive. Cette superbe tof est l'oeuvre de THIERRY SERAY qui a sévit de longues années comme reporter a PLanche Mag et Wind ensuite. On y voit notre pote Laurent "Gauuuz'" GAUZERE le caldoche qui n'avait peur de rien se faire décalquer en plein run...Une compet hardcore tant sur l'eau que sur terre comme pouvaient l'être le circuit mondial de l'époque: RADICAL a tous les étages!!!!!!
VOILA LE POST DE THIERRY QUI L'ILLUSTRE/ ALLEZ VOIR SON SITE C'EST DE LA BALLE...
Archives. Tarifa, juillet 1993. Championnat du monde des speed. Une compétition épique cette année là avec des conditions dingues sur le run dans lequel il y avait un passage délicat, c'est le moins que l'on puisse dire. Mais Laurent Gauzère n'était pas du genre à ralentir... cette photo a été publiée en France, en Allemagne et a fait une double dans la Gazetta Del Sportwww.thierryseray.com
EN BONUS EXTRA BALL VOILA LE POST DE SYLVAIN MAURIN ( F-30 )qui se souvient bien de cette compet mythique avec les "hauts fait d'armes" des riders .
Désolé de la jouer nostalgie.... Y'avait cette année là que des psychopathes accrochés au wish: Babeth qui n'arretait pas de se rouster à donf. Bielak qui écrasait le plan d'eau de ses 112 kgs; Bjorn qui picolait la nuit et qui envoyait du tres lourd le jour. Manu (Bertin) qui se pourrit une épaule dans pas d'eau, part à l'hosto, envoie chier tous les docs, repart sur le run le lendemain avec un gros strapping, se remet l'épaule à l'équerre, retourne à l'hosto... Et le doc qui le prive de calmants pendant 12 h, en représailles de son attitude de la veille. Pascal MAKA, toujours bien réglé, Olivier AUGE, Edouardo BELLINI, seigneur ibère de la glisse... Y'avait pas à l'époque la loi évin. C'était Peter Stuyvesant Travel qui sponsorisait le tour. Les cocktails au Hurricane Hotel (4 étoiles) étaient juste énormes, avec, notamment un Fabian PENDLE qui entre dans le hall assis à l'envers sur le dos d'un pauvre âne. Désolé c'est pas des photos, ni des diapos, mais des souvenirs que je ne peux partager qu'au travers d'un clavier.....
RE BONUS EXTRA BALL LA VIDEO HALLUCINANTE DES RUNS DANS PLUS DE 60 NOEUDS DE VENT!



Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events