Les echos du bowl

HAAARDCORE TAÏNOS SOUKOUSS

Il est 13h le samedi 14 quand Camille JUBAN et Antoine MARTIN débarquent sur BATRI pour se chauffer pour la TAÏNOS SOUKOUSS, Fred CHAPEL le découvreur du spot il y a plus de 20 ans est sans appel quand il dit au sortir de la session « bon , on sait qui vont être les maîtres du spot demain ! » tant le show des deux déchirators Guadeloupéens est total, mais en compet de vagues tout peut toujours arriver car parmi les 34 inscrits du lendemain il y a bel et bien au bas mot 10 ripper qui peuvent arriver en finale où seule la première place est la bonne.
Hugo Thelier of CATARAÏBES qui organise les deux étapes Basseterrienes avec TAÏNOS est rodé quand il arrive avec ses loustics sur le spot a 7h du mat, les conditions sont parfaites, le vent est side et de bons petit set de plus d’1m50 déboulent sur le point Basseterrien. Les gars qui arrivent sur base commencent à flipper pour certains tant la réputation sulfureuse des blocks « qui accompagnent » la vague ne devient plus d’un coup une légende . C’est du concret, BATRI est un spot hardcore où chaque erreur se paye cash : si t’attaques, tôt ou tard tu finis dans les blocks et si t’attaques pas tu peut rester chez toi car tu seras considéré comme un chicken et tu ne passeras pas un tour . Une chose est claire dès le warmup, il n’y a pas de chicken sur le GPE WINDSURF TOUR car tous les gars inscrit vont d’entrée de jeu mettre la barre très haute avec un engagement total et bon nombre de matos va finir dans les kayes qui en ont vus bien d’autres depuis que le Canal Gang y sévit !
Lolo ETIENNE le mythique juge de vague du circuit FPBA des années 90 est notre caution morale avec le grand Didier DOOM pour avoir un jugement irréprochable et sans appel. Quand il actionne  le briefing et que débutent les premiers heats, la tension est palpable, seules comptent les deux meilleures vagues surfées, il n’y pas de saut pris en compte la TAÏNOS SOUKOUSS est un contest de pur wavesailing où la prise de risque et la maîtrise du rider est mise sur un pied d’estale ! ROOTS, ROCK, WINDSURFING est notre slogan pour BATRI chériedoudou et on va être servi par Mother nature au delà de nos espérances tant cette journée restera gravée a tout jamais dans l’histoire du Waveriding Guadeloupéen comme étant une référence.
Camille JUBAN est désormais une star internationale du Waveriding et il a « tout à perdre » à venir se confronter à ses copains sur une compet locale où tout peut arriver pendant un heat, il en a fait « l’amère » expérience l’an passé quand il s’est troué sur la St Anne Wave Classic en finale quand le vent a tourné onshore et que Titoun y a fait fait un festival, mais il est là car il aime son pays et ses fréres de ride avec qui il a grandi et qui désormais le considère comme l’immense champion qu’il est devenu. Antoine « Titoun » est l’autre perle du Waveriding made in GPE, il déchire de plus en plus à chaque session, il est de plus en plus impressionnant et fait de la compet depuis l’àge de 5 ans !!!! et gère ses heats sans pression avec la grosse motivation de l’outsider face au favori.
 GPE8 passe sans encombre le premiers tours mais défonce sa board favorite dans les blocks en quart de finale en se mettant à l’eau par la rivière, il part en catastrophe chercher son proto QUATRO de secours plus petite moins adaptée aux conditions. What a fuck, le King Guadeloupéen est sous pression mais continue de gérer.
Du coté des grosses surprises on note l’élimination d’Erwan BORDIER venu de France et qui tombe en 8 ième de finale, Mano LAURENT manque aussi de jus et tombe lui aussi au champ d’honneur, Olivier Bitako nous fait plaisir avec son retour au peak mais s’incline en 8 imee aussi..Seuls les deux premiers de chaque heat courus à 4 passent et en 12 minutes il s’agit de ne pas se louper. Perso je suis le seul représentant du spot qui arrive en ¼ mais je me fais sortir par Hans SACHER of la FREESTYLE pour 1 point, la pression de « pseudo favori de l’épreuve qui peut arriver en finale » me pèse trop sur les épaules, je déteste ça et est tenté de remédier à cela en me blessant la veille mais pas assez radicalement comme Vincent BEAUVARLET qui s’est quasi fracturé la main dans un push..Je foire mon heat de ¼ en me mettant hors timing des sets, mais à 42 ans il serait temps que j’apprenne enfin à faire les virement de bord au large pour être replacé au vent du spot comme tous mes autres copains. Camille passe avec Hans,je fais 3 Raph BENHAMOU le déchirator Stannais est 4 . Dans le deuxième quart Luca TOLOMEI le surdoué  Stannais qui a  comme trophée un titre conquis sur la ST ANNE WAVE CLASSIC à seulement 17 ans !!! mais qui a depuis lâché l’affaire pour faire du surf signe là son joli retour à grand coup de surf incisifs et parfaits.Il est la magnet à vague du contest, attirant à lui les plus gros set depuis le début qu’il s’empresse de défoncer avec maestria. il fait 1 devant Tom JUBAN qui à seulement 14 ans est désormais un des maîtres du waveriding local (Putain, ça promets pour le futur !) Teddy ROMAIN que je voyais bien aussi arriver en finale arrête là sa belle course en compagnie de Stef « THE SNAKE » QUENIART qui est parti aux blocks dans l’inside corner qui sont tout content d’accueillir à nouveau The Snake  of les Salines, il est 4 . Dans le dernier ¼ c’est Titoun qui pête la timbale en 4,2 !!, la Sauterelle Stannaise est en mode Soukouss to the maximum et rien ne lui résiste, Seb RIFFAULT l’un des piliers de  la komunal signe là son beau retour aux sommets avec un surf efficace et sans frioriture , Theo REYNAL est 3 mais n’a pas démérité, il fait parti des nouveaux kids qui assurent sévère, yesss, mais aussi un énorme BIGUP au BOSS WINDY qui sort avec les honneurs en ¼ tout content de voir son fils Titoun brandir le flambeau familial de ripers hardcore (pour info Luca TOLOMEI est le neveu de Windy et donc le cousin germain de Titoun…le Windsurf comme « affaire familiale ! » Niiice)
Il aurait pu y avoir 2 JUBAN en finale tant Tom a assuré dans son heat, carrément radical n’ayant peur de rien avec un style bien newschool tout en Wak slashés bien maîtrisés mais c’est Seb RIFFAULT qui fait 2 , derrière Camille, grâce à un air au ras du « block number one » (celui qui vous explose la tronche si vous foirez votre passage de section !). Dans la deuxième demi c’est Luca qui fait tout peter avec son magnétisme à gros set qui fonctionnera jusqu’en finale, Titoun est deux mais sait bien qu’il n’y a que le classement de la finale qui compte. J’hallucine de le voir aussi (extérieurement?) serein alors qu’il n’a que 18 ans et qu’il s’aprête à aller courir sa troisième finale consécutive sur les trois derniers contest courus sur le GPE WINDSURF TOUR depuis l’an dernier ! Hans SACHER fait 3 mais prouve là tout le bien que l’on pensait de lui en tant qu’éducateur à la FREESTYLE SCHOOL qui a du prof qui sait de quoi il parle quand il s’agit de waveriding !!seeen
il est plus de 15  heures et Lolo le chef juge envoie les 4 finalistes pour plus de 20 minutes de heat sur  BATRI, le vent est en train de caler un peu mais il y a encore de bons sets il est plus que temps que s’achève en beauté cette merveilleuse TAÏNOS SOUKOUSS . Le son roots de la playlist du SOUND OF MATOUB’S crache ses watts, il y a un public de ouf sur l’arène naturelle de BATRI qui est le seul spot de GPE où les riders peuvent envoyer des gros air à une dizaine de mètres à peine des spectateurs.Avec Hugo et les copains du Cataraïbes, on touche les étoiles, on est ravis.
D’entrée de jeu Titoun satellise un monstre air aux raz des blocks qu’il enchaîne avec de gros top turns. Windy hurle de joie, Gonzo au micro manque de s’étouffer à coup de « Watchaaaa » , Camille est juste sous son vent, le scénario de l’an passé à St ANNE est comme sur mode bis  mais GPE 8 réplique en scorant une belle vague avec sa grâce à la fois féline et hardcore habituelle. C’est du délire dans les blocks quand Luca score une bombe as usual qui lui arrive pile dessus . Cela fait à peine 4 minutes que la finale est en cours qu’Antoine sort LE MOVE du jour : un superbe 360 replaqué dans les blocks enchaîné par deux roller encore, !!!! Titoun lève le bras arrière en signe de victoire, il sait qu’il a mis la barre aux sommets, il tient là sa finale, et quand Camille lui demande ce qu’il vient de rentrer comme move quand ils bavardent au peak !!!!!! (les deux adversaires même s’il sont en lutte sur l’eau font tout deux parti de la TAÏNOS FAMILI et s’estiment tant et si bien qu’ils tapent la discute en pleine finale entre deux vagues !!!!grandiose esprit tout simplement) mais sur ce coup là titoun l’a joue fin stratège et ne lui dit pas comme il a fait pour la vague précédente, le move qu’il vient de faire sachant que Camille peut lui rendre la pareille. Camille pense qu’il a fait un « simple » taka quand il a vu l’action de derrière ! les minutes s’écoulent inexorablement et le King ne trouve qu’une vague de taille moyenne à décalquer et recolle le Stannais aux points, il lui faut désormais une bonne grosse mémère et il peut se claquer la finale. Titoun continue d’assurer mais n’a plus de bomb, Seb RIFFAULT n’est pas vraiment au top et loupe ses manœuvres , Luca lui re-appuis sur son mode « magnet à vague » et score une bombe. Le suspense est à son comble quand à 30 secondes de la fin du heat on fait les comptes : Titoun 1 , Camille 2 et Luca 3. Camille à la priorité, Titoun est derriere lui avec Luca quand un set déboule bien massif. Arrrgh !!!!! Camille s’élance sur la première vague de la série qui gonfle mais dont l’eau se fait aspirer par la deuxième du set, je suis vert pour lui car c’est souvent ainsi sur batri quand le set heurte les rocks à sec, la première vague disparaît de moitié d’un coup sans prévenir vous laissant regarder la deuxième gonfler et doubler dans votre dos sans pouvoir y faire quoi que ce soit. GPE8  surfe sa vague mais sait que la messe est dite pour lui , Titoun lui, ne tremble pas et décalque la sienne parfaitement et cerise sur le gateau pour la famille de WIndy, Luca son neveu chope la troisième qu’il va déchirer jusqu’en bas du spot, crucifiant par la même Camille en lui chopant la deuxieme place sur le fil.
La compet en Waveriding pure est ainsi faite qu’il  n’y a jamais de vainqueur à l’avance et vous avez beau être l’un des meilleurs rideur du monde, tout peut toujours arriver, le « meilleur » comme le « pire »…
On va aller à l’eau avec les jeunes Tom, Mathis et Theo  rejoint par Vincent Beauvarlet qui a miraculeusement retrouvé la mobilité de sa main se faire une supersession entre copain. Le vent a baissé mais on se chope encore de bons ti bout qui passent entre frères de vagues sans pression,  le moment est exquis, je suis trop content pour « mon » spot qui est enfin reconnu à sa juste valeur comme faisant parti des meilleurs de Guadeloupe par tous ses riders qui ont tous le smile alors que résonne la remise des prix qui voit le sacre de Titoun en terre Basseterriene. Camille sourit et blague pendant la remise des prix prouvant tout le bien que l’on pense de lui une fois de plus, à savoir que seul les très grand champions savent aussi accepter la  défaite quand elle se présente.
Antoine « titoun » MARTIN avec 8 points au compteur (slalom 7 / vague 1) est dorénavant  non plus un outsider comme autrefois mais bel et bien le favori du classement Overall du GPE WINDSURF TOUR avec deux points d’avance sur moi 10 points (slalom 3 / vague 7) suivi de Stef QUENIART  14 points ( slalom 4 / vague 10 ). J’ai enfin la place que j’aime, celle de 2, celle de celui qui peut faire «l’interieur » à la dernière bouée. LA PRESSION est désormais sur les épaules de Titoun ! Vivement la prochaine étape qui devrait se dérouler en février avec soit la ST ANNE WAVE CLASSIC ou la  LE MOULE WAVE CLASSIC . On a les 4 dimanches du mois pour faire deux épreuves selon les condiss et entretemps on va partir sur la ST BARTH FUNCUP avec le TEAM GPE option slalom le 27 janvier. Décidément 2012 est bel et bien l’année de « la fin du monde »… la fin du monde vieillot et triste remplacé par celui du nouveau monde où l’HAPPINESS rêgne en maître, enfin perso c’est comme ça que je le vois. La biz from zion, Olivié GPE4

1/ ANTOINE "titoun" MARTIN, F193 (JP/PRYDE.TAÏNOS,AIRFLEX,RENAULT,WINDYSAILS)

2/ LUCA TOLOMEI (TABOU, GAASTRA)

3/ CAMILLE JUBAN GPE8 (QUATRO,GUN,TAÏNOS,VILLE DE ST FRANCOIS)

4/ SEB RIFFAULT (QUATRO,SIMMER)

5/ HANS SACHER GPE7 (FREESTYLE SCHOOL, PRYDE, QUATRO)

5/ TOM JUBAN GPE88 ( GOYA, QUATRO)

7/ OLIVIé LAFLEUR GPE4 ( TAÏNOS,GOYA SAILS,WICKED BALAOU PROD°)

7/ THEO REYNAL GPE294 (LOFT,QUATRO)

7/ TEDDY ROMAIN GPE (TABOU,SIMMER)

10/ STEF QUENIART GPE3, 10/ BENHAMOU RAPHAEL, 10/ ERIC "WINDY" MARTIN 13/ JEROME BEAUGENDRE, 13/ CYRIL PRIMA, 13/ OLIVIER GERMAIN, 13/MATHIS MULCIBA, 13/JULIEN QUENIART, 13/JULIEN COHEN...32 classes

  RESTEZ A L'affUT CAR PLOOFVIDEO A QUASI FINI LE MONTAGE DE  LA VIDEO DE CETTE FANSTATIKKKKK COMPET...STAY TUUUUUNED

Portfolio : LAURENT DE BOMPUIS/GPE WINDSURF TOUR

BATRI ET SON ARENE NATURELLE EST PRETTE A ACCEUILLIR COMME IL SE DOIT SES ENFANTS DU WAVERIDING!

LOLO ETIENNE LE MYTHIQUE JUGE DU CIRCUIT FPBA  DONNE LE TON avec DIDIER DOOM en rouge pour la saveur hardcore et honnete des jugements. RESPECT A VOUS DEUX LES FRERES D'ÊTRE VENUS DONNER LA FORCE AU WINDSURF ! 

les juges : un par comune représentée de gauche à droite/ LUDO PIQUET (ST ANNE) FRED CHAPEL (BASSE-TERRE) LOLO ETIENNE CHEF JUGE (SAINT FRANCOIS) DIDIER DOOM (LE MOULE) PASCAL ALGRET (PETIT BOURG) LES CHOSES SONT CLAIRES SUR LE GPE WINDSURF TOUR! E.Q.U.I.T.é.E SPORTIVE !

Notre BIGGNOU préféré aux drapeaux! ce mec là est tout simplement indispensable au windsurf guadeloupéen!

VINCENT BEAUVARLET (en bleu) ET GONZO AU MICRO...AMBIANCE IRIIIIE TO THE MAX...A DROITE HUGO THELIER TROP CONTENT EN MODE ENDLESS SOURIRE! 

DU PUBLIC VENU EN NOMBRE POUR VOIR DU WINDSURF! YESSSSS IIIIIII. çA FAIT PLAISIIIIIR... 

MANO LAURENT, LE PILIER INNAMOVIBLE DE LA KOMUNAL SUR BATRI...MAX DE LOVE ATTITUDE COMME DAB! UN GRAND MONSIEUR DU WINDSURF GUADELOUPEEN.

 

OLIVIER "bitako" GERMAIN a enfin arreter de faire du kite pour se remettre au wind...YESSSS, VIVE BILTAK!

RAF BENHAMOU BIEN WEAKED ET STYLé!

THEO REYNAL PROGRESSE A VITESSE GRAND AIR!

WINDY, ZAZ of PRYDE et TITOUN..

WINDY A BIEN ASSURé, YEEESSS MASSSIVE FOR EVER!

SEQUENCE "CASSE MOI TOUT EN DEDANS!"

THEO DIDIER n'a pas eu de chance et est allés aux blocks bien pwop'!

MANO EST AUSSI PASSé PAR LES BLOCKS

MATHIS MULCIBA n'a su trouver vraiment les clés du spot et a mangé sévère.

HANS SACHER

TITOUN IN DA BLOCK!

SEB RIFFAULT en mauvaise posture...

JEROME BEAUGENDRE fait 13 au general mais est passé par les blocks aussi. CNBT MASSIF!

NONO VIAL et son tishirt TAÏNOS TEAM GUADELOUPE aux premières loges pour siroter le spectacle offert par ses copains sur son spot!

Olivier GIL VALERY au premier plan avec TEDDY "stylish" ROMAIN

TEDDY 

TEDDY EN GOYTER;

STEF "THE SNNNNNAKE" QUENIART 

GPE3 EN BLAWWWW ROLLER!

OLIVIé LAFLEUR

"Soit patient, attends les sets" m'a hurlé depuis les juges fred CHAPEL...J'arrivais pas à attendre, c'était plus fort que moi..fallait que je saute sur tout ce qui bouge du coup j'ai pas eu une seule bomb! krkrkr

Ici avec HANS SACHER pour blaguer avec lui aprés qu'il m'ait sorti en 1/4..."faut savoir perdre, c'est pour moi aussi important que de savoir gagner..en plus c'est plus facile quand on a l'habitude"...re-krkrkkr "heureusement que je suis pas né dans les années 2000 les medecins m'aurait mis sous médoc direct"...

HANS DANS SES OEUVRES...

RE-HANS!

TOM JUBAN que je considère comme mon ti frére tellement il me fait "tripper", il est kool et adorable, passionné,enjoué. Il est vraiment le gosse que l'on aimerait tous avoir. Champion de GPE de sup , de windsurf en jeune en slalom et vagues, dans les premiers en surf, trop fort en skate...what else, pourvu que ça glisse et rippe Tom iz da man!

yes TOM!

SEB RIFFAULT en AIR et en FInale!

LUCA TOLOMEI, LE RETOUR DU TI PRODIGE DE ST ANNE AUX AFFAIRES;;.YESSS LUCA TROP PLAISIR DE TE REVOIR AU PEAK DU WINDSURF!

 

CAMILLE GPE8 JUBAN, NOTRE KING A TOUS. RESPECT A LUI DE NOUS IRADIER DE SA CLASSE INTERNATIONALE. HIS MAJESTY BOB MARLEY en autocollant sur sa caisse pour veiller sur lui.JAH GUIDE FRANGIN! YESS

..QUAND IL Y A CAMILLE QUI RIPPE, SÏMON of PLOOFVIDEO n'est jamais bien loin...yaaa 

ouchhhh! crie le bowl...

ouchhhh! crie le bowl...part2

ouchhhh! crie le bowl...part3

aaauyayaiieeee fini de crier le bowl..

ANTOINE "TITOUN" MARTIN au sortir de sa finale victorieuse.. "la sauterelle st annaise" vole vraiment hiiiigh maintenant, et est plutot en mode Faucon now!

on le croirait monté sur ressort tant il vole avec sa tite voile...Titoun, t'es graaaaave quand même!

le 3-6 de la victoire avec camille en arriere plan qui ne le voit pas ...

 

....on ne le voit pas sur les tofs mais titoun a posé le bordel dans les blocks!!!!! Il est le deuxieme rideur de l'histoire après Camille à avoir réussi l'exploit de tourner un 3-6 sur Batri! riiiispect

PODIUM JEUN's 1/TOM JUBAN 2/MATHIS MULCIBA 3EXAEQUO LES FRANGINS SEXTUS!

PODIUM MASTER. 1/OLIVIé LAFLEUR 2/ WINDY "LE BOSS" MARTIN...YESSS, VIVE LA VIE chez "les vieux"... 

LES VAINQUEURS OPEN/ DE GAUCHE A DROITE SEB RIFFAULT(4) LUCA TOLOMEI (2) ANTOINE MARTIN (1) CAMILLE JUBAN (3) et WINDY qui "verse une tite larme"

LES VAINQUEURS TROP HEUREUX....NORMAL ON A PRIS UN PANARD DU FEU DE DIEU. BATRI NOUS A REGALé! ROOTS, ROCK WINDSURFING, OU PA TEEEEEND?!!!!

 

Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events