Les echos du bowl

CDF Surf 2012 : Paroles de riders

Ca y est les spots se sont repeuplés de jeunes fracasseurs, nos riders carribéens sont rentrés des championnats de France de surf 2012 !! Certaines couvertes de médailles, d'autre un peu moins décorés, mais tous super content de l'ambiance "CARRIBEAN UNITY" de ces championnats !!!!

On en a profité pour interroger nos brillants compétiteurs sur leurs impressions de la semaine :

TIM BISSOT (sur le spot du moule) :

Super content de la compet, pour une 1ere année en cadet et en tant que plus jeunes de nos séries, on a quand même bien assuré Gatien et moi !! (NDR : Gatien DELAHAYE finit 5°- TIM : 3°)! L'ambiance était super ! On a eu toute les conditions possibles, du gros moshy au glassy à barrel !! Je connaissais le spot. Le titre était prenable mais je suis déjà super content de ramenir un titre au pays !!! En OPEN, c'était vraiment dur de gérer sa série, les conditions étaient démontés, je n'ai pas pu trouver de bonnes vagues !

 

Eliot IVARRA :


"Alors pour commencer je remercie toute la guadeloupe pour cette aide super ! super championnat, bonne ambiance d'équipe de la volonté et de la bonne humeur je n'es pas trop réussi a surfé malgré les vagues avec beaucoup de courant le premier jour mais je me suis battu et réussi a passer 3 tours sinon c'était super et merci a toi Cedric !"

 

Vanessa PERRINA (3° Ondines Longboard) 

 

Apres une hésitation pour aller surfer dans les eaux froides d'Anglet, je me suis lancée. Je me suis ralliée aux six autres martiniquais sélectionnés pour representer notre ile. Je suis partie en espèrant faire un podium, et mission accomplie. Je craignais que les conditions soient comme le premier samedi : courant, forte houle... Finalement , coup de bol, les organisateurs ont avancé le longboard. Les conditions n'étaient pas parfaites à cause de la marée haute mais les vagues étaient correctes pour s'exprimer. L'eau n'était pas si froide que ça. En fait, le fait d'être restée trois mois en Bretagne l'été dernier m'a bien aidé. Par contre, dehors, ça caillait un peu.
Au final, une bonne semaine. Un petit tour à Hossegor, en Espagne, des ballades le long de la cote basque et une 3ème place :)
Merci à mon club, (Mssteam) et à ceux qui m'ont poussé à partir. Merci aussi à Xavier Putegnat de m'avoir coatché et supporté durant mes trois séries.

Voilà, j'espère que mon pti résumé n'est pas trop long !!
La bise de martinique !!

 

 NINA REYNAL (championne de FRANCE 2012 ONDINE minimes



  salut on peux dire que c'etait difficile pour les deux premiere serie parce qu'il y avait de toute petite vagues et pour la finale les vagues se sont ameliore . j'ai deja surfe sur ce spot cet ete. on ne peut pas dire que je surfe souvent dans l'eau froide j'ai commence a surfer en france que cet ete pour les compete. je suis super contente d'avoir fait championne de france

 

TOM DUBOS (TAINOS Team Rider):
 

Voila les championnats de france sont passés, mais les résultats n'ont pas suivi pour moi...
J'ai fini septieme sans vraiment montrer ce que je savais faire en cadets, ce qui est bien mais j'aurai pu aller plus loin...
En open j'ai completement raté ma serie, et je n'ai pas passer le premier tour...
Je suis pas tres content mais bon, la prochainne sera meilleure! 
Je reprends les cours, ils commence a faire froid... Mais je pars rejoindre la famille en Martinique a noel!
 
 
Et on laisse aussi la parole à quelques uns de ceux  qui ont permis cette victoire !!!
 
Muriel PITTELOUD (coordinatrice POLE ESPOIR) :

 
Une fois de plus, j'ai vécu ces Championnats de France derrière mon ordi, mais cette fois par choix délibéré, bébé oblige.

Malgré ma connexion minable qui ne m'a pas permis de suivre le live, j'ai pu suivre le parcours de notre équipe et vibrer avec eux grâce à la page facebook créée par Tinina. D'ailleurs, merci à tous ceux qui l'ont alimentée !

Le but avoué de notre Team Guadeloupe était de faire aussi bien, voire mieux que l'année dernière. Avec ces 9 podiums, dont 2 titres et 2 vice-champions, c'est juste un peu moins bien que l'an dernier où nous avions un vice-champion supplémentaire.

Mon premier sentiment est de féliciter, en priorité, les filles qui remportent 7 des 9 podiums dont les 2 titres et une place de
vice-championne. Bravo à Nina, Camille, Tinina et, tout particulièrement à Kim qui, à elle seule, ramène un titre et 3 autres
podiums !

Du côté des garçons, les résultats sont plus mitigés dus aux aléas des seedings, aux conditions climatiques ainsi qu'à la première expérience sur des Championnats de France de plusieurs de nos compétiteurs. Pull up à Titouan et Tim qui ont su très honorablement tirer leur épingle
du jeu !

Quant aux autres, je ne leur souhaite que d'avoir l'occasion de rejouer l'année prochaine et de porter encore plus haut les couleurs de notre Team Guadeloupe.

 

 Dans l'équipe Pôle Espoir on oubliera pas Master ZEN "ARON" DJAFFRI, notre TAINOS Kung FU master préféré, qui n'était pas cette année aux championnats après 13 ans de présence ininterrompu !!! 

 

DAvid BLANCHARD (REEFER SURF CLUB ST BARTH).

On ne pouvait rêver mieux de rentrer avec au moins une championne, même si on attendait un meilleur résultat de Elliot Ivarra (vainqueur du KOTG Europe) et de TessaThyssen, notre ondine - de 18 (championne de Guada )
Mais on ne va pas trop en demander... c'est super, surtout pour une jeune espoir, d'une bonne éducation, et d'un très bon niveau scolaire 15,5 de moyenne générale en 4ème).

Résultat important pour elle et pour nous, elle le méritait. Les conditions difficiles et aléatoires ont forcé les organisateur à décaler sans cesse la mise à l'eau des jeunes ondines, du au fort courant présent sur le spot de la compète . Elle ont donc du surfer dans des conditions très petites ou tout pouvait arriver. Un peu dur psychologiquement pour elle et pour moi, mais ont à tenu...

Un accueill très chaleureux à notre arrivée sur St Barth nous a fait rappeler a quel point notre club était convivial, familial, et de bon esprit d'équipe.

Grand remerciement au comité Guadeloupéen de surf qui à cru en elle, à la collectivité qui nous aide toute l'année pour nos compétition local et nos déplacements dans les îles, et nous aide pour la reconstruction de notre cabane de surf. Et il ne faut pas oublier notre club, le Reefer Surf club de l'AJOE qui depuis sa création à su garder cet esprit .....

 

 

Merci à tous ceux qui on pris la peine de répondre à cet interview et un grand BIG UP à tous pour ces championnats de FRANCE 2012 qui ont fait vibrer la caraïbe et qui ont prouvé une fois de plus l'excellence du surf Carribéen et de ses structures sportives !!! 

Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events