Les echos du bowl

Yves Le Cozannet Portfolio

PART 1, 2 et 3 rassemblées. Un témoignage UNIQUE ET MAGNIFIQUE de notre HISTOIRE 

YVES LE COZANNET - Portrait De La Légende Vivante De La GLISSE Guadeloupéenne

Alors là accrochez vous bien, c’est de la balle ! Alors que tous les jeunes riper de GPE ne ride que des shapes locaux et c'est tant mieux(Fishbone, Thong,Xray..) ou bien des bouuuards d’importation (le plus souvent fabriqués en Chine à la chaine !!!) Peu où pas du tout ont entendu parler de F.D.S …trois lettres qui signifie FLYING DRAGON SURFING ! Dans les années 80 Yves Le Cozannet est touché de plein fouet par la déferlante nommée GLISSE d’abord par le Windsurf puis ensuite le Surf, cet autodidacte (tout le monde l’était à cette époque) de génie va poser les fondations du surf actuel sur notre ile avec toute sa bande du Moule passionnée. Testant sans cesse de nouveaux concepts (pas mal étant devenus la « norme » maintenant) il va crée à lui tout seul une vraie marque qui va faire rêver tous les gamins que nous étions à l’époque, il va aussi frapper fort avec son égérie/muse MariePrompt, qualifiée par WIND en 1987, de la nouvelle « future révélation » du Windsurf Français…..N’en jetez plus, cet homme, toujours aussi passionné des décennies après, est notre monument vivant de la Glisse made in GPE, et qui  sait, si ce fucking Hugo n’était pas venu tout foutre à terre ce que F.D.S serait devenu ! Most Respect pour l’homme que l’on appelle Yves Le Cozannet ! Voilà son portrait en exclu pour TAÏNOS avec sa tonne de tofs qui sont tout simplement exceptionnelles et magnifiques… ENJOY IT

Attention, ceci n'est que la premiére partie du portrait de Yves qui en comporte 3!!!!! A suivre bientot la partie F.D.S Atelier et la partie WINDSURF!!! de la balle j'vous dit

FLYING PORTRAIT:

LE COZANNET Yves
Né le 23 mai 1964 aux Abymes
Parcours : Slalom géant, lol 
Commencé à shaper en janvier 1983

Aviation (sa mère était LA pionnière de l'aviation dans la Caraîbe,  Compagnie Air Antilles, rien à voir avec AA Express...)

Voile (Bretagne)

Windsurf (période Windsurfer, avec les Galas tout de suite après le "prout" de notre Soufrière, tiens, tiens...)

Motocross

Skate

Musique: reggae band et lutherie, des 1982, vite arrété mais c'est revenu après...

SURF

Wind (assez peu, trop feignant !)

Shape : Flying Dragon Shapes, initiation "naturelle" à la Géométrie Sacrée...

Informatique (programmation, sites, etc...)

Aéromodélisme professionnel : magasins, Ecole de pilotage, compétiteur, show-man, reporter spécialisé, etc...

Charpentier (construction au dessus de la droite de La Bouelle de 2002 à 2006...)

Re musique, re-LUTHERIE, en professionel cette fois (toujours en cours !)

Remise au surf, skate...

"G fait des T shirts aussi à l'époque, FDS of course, et j'avais mes "pro-riders" aussi : Fredo et Constance Adam, Jean Marc "melonnier" Boyer, Franck et Hans Ouvré, ma doud' Marie, Laurent Beauvarlet,(ha oui, j'oubliais, c'est moi qui les ai mis à la planche à voile, leur grand mère travaillait avec mes parents dans la C° AIr Antilles)...

Yann Benghozzi , on a fait un troc: il m'a filé un wind (un oignon intersidéral lol) contre mon super gun "Antigua Point" spécial, qui ne servait pas assez à mon gout...Ce surf faisait 2,2m alors faut imaginer comment le Yann devait forcer dans du 1m pour la faire tourner ! Son style découle direct de cette planche, il est le premier à le reconnaitre !Alain Rossiaud a même fait une carte postale ou on le voit avec cette board, g ça kek part...... 

TOUS LES COMMENTAIRES DES TOFS SONT DE YVES "RESPECT"!!!!!!

Ca c'est pour les jeunots :PETIT HAVRE !Mais si ! pas un pet de béton à la ronde !(enfin si quand même, mais derriere, le littoral était roots)
Magique ! en arrivant a ce point en voiture, le spot apparaissait d'un coup, et quand ça rentrait, on descendait le chemin comme des tarés en hurlant, exités comme des oufs !
Et les surfs de nuit avec fetes de pleine lune ? 
!Vision magique : en arrivant

Première Planche !enfin pas exactement: 
J'ai d'abord eu une belle Single Fin avec laquelle j'ai commencé à surfer avec Wilfrid JEAN.
Là j'ai un "blanc" (pour l'instant !) mais je sais que je suis allé surfer à Sainte Anne (le spot de la passe) tout seul, et là j'ai vu débarquer 2 mecs avec des planches à voiles recoupées, mousse à l'air, etc...
Ils venaient tout juste de commencer, et ne tenaient que très approximativement debout sur leur planche !
C'était Christophe Grimberg et Frederik Adam !On est devenus potes et il y avait aussi Stephan Granger, qui rentrait de France avec une Quad tte neuve et qui donc se débarrassait de son viel "OS" pourri : cette planche en photo, une "Cooper" single avec 6 channels, constellée de pets, remplis de résine, sans fibre, rien !
Alors pourquoi je n'avais plus ma belle single, je n'en sais rien, mais c sur, G acheté cette planche à Stephan, je l'ai retrouvé dans mes notes.
Ce "truc" était tellement cuit, que j'ai vite pris la décision de la peler (c'était déjà à moitié fait d'ailleurs !) puis de la reshaper et la restrater .
Je n'y connaissais rien, mais ça l'a fait, sauf que la planche manquait de volume, normal !
J'avais recouvert le dessous de Balsa, pour masquer tous les pets !
C'était mon premier shape, dont je n'ai pas de photo semble-t-il. Janvier 1983

Trouver de la mousse était mon principal souci à cette époque. Cela peut surprendre maintenant, mais à l'époque je vous rapelle qu''il n'y avait pas d'internet et de chronopost et tout le Toutim !
En plus il n'existait qu'une seule mousse spéciale surf, le Clark Foam, et avec l'expansion du surf dans le monde, la fabrique avait du mal à fournir la demande, raflée d'avance par les grosses boites de shape !
Alors pour les petits débutants comme moi ou KIKI de PANIK, avoir du clark c'était quasi impossible, surtout qu'il fallait commander des quantités, et que nous n'avions pas de tunes !
D'ou cette photo : je récupérais tout ce que je pouvais trouver comme mousse Shapable !
En haut du polystyrene (de très mauvaise qualité celui la) et en dessous des plaques de Polyurethane marron, pour l'isolation des chambres froides, une horreur à tous les niveaux, j'ai essayer de faire un wind avec, je ne l'ai même pas terminé !
D'ailleurs vous verrez plus loin que ce probleme m'a conduit a "recycler" pas mal de planches !

En voici un exemple: cette vieille G&S, (à qui elle était ?)que j'ai pelée de sa fibre pour récupérer une partie du pain...

... Que j'ai assemblé avec d'autres restes de pains (neufs je crois) 
Les traits bleus sont la pour masquer les joints de collage ! Cela fait un tracé genre trident que j'ai exploité pour la déco...
On voit derrière un planche que j'ai recollé, pas de gaspi, toujours pareil !

... Le dessus ce cette planche, que j'ai nommée "AGGROBATICS" (pour agressivre acrobatics)Ici, la déco n'est pas encore finie.
C'était la 19eme planche, sortie le 14 juillet 1985.
Je n'ai à priori pas de photos de cette planche finie, mais je me suis éclaté grave avec !
J'avait testé 2 footstraps : Hyper chiant pour ramer, mais top en figures, j'ai tapé des aerials de folie avec à Anse Bertrand, et c'était très facile avec les straps !
Mais j'ai "boité" sévère plusieurs fois sans me dégager des straps à temps et j'ai compris que ce n'était pas bon, surtout la rame en fait : une vraie torture !
Expérience valable en tout cas !

Voila, suite de la déco, sous l'oeil attentif de Thierry Orvath, à gauche.

Hé oui, à cette époque, je n'avais qu'une idée en tête, bouffer de la mousse !Pour ça, j'allais être bientôt servi !

Diego Arenazza l'Argentin à ULUWATU avec une FDS, serial number 16 livrée fin mai 85

La bande ! de G à D : Christian Lebrere, Véronique Johnson, Constance Adam, Thierry Orvath, Hans Ouvré, moi, Frédo Adam

Constance Adam avec ma première Asymétrique, que Frédo m'a acheté de suite ! démente cette planche !
Planche N° 13 sortie le 8 dec 1984...

Le dessous, toujours en config Twin plus boitier (on ne mettais l'aileron que quand ça grossissait)
Constance, elle, est en configuration capillaire "à la garçonne" et ma foi ça lui allait fort bien à Constance...

DA GANG !
Alors poussez vous ! quand ces mecs là étaient à l'eau Le noyau dur du "Team FDS" !
de G a D : Fredo Adam, Christophe Grimberg, Manu (? son nom ?), Moi avec mon quiver 6' et 6'2" paré pour partir au Cap Ferret (championnat de France 87)

1er Championnat de France...en France... Cap Ferret
1987 je crois

Jean-Marc Boyer ! "Melonnier" of course !Sa premiere FDS, déjà sponsorisé...Dès lors il va tout déchirer en compet !

Jean-Marc Boyer ! "Melonnier" of course !
Sa premiere FDS, vu de dessous, comment G pas galéré pour refaire les couleurs de la boite Kodak, avec mon Daltonisme en plus LOL

Melonnier ! (photo piquée à "Kalmtajoie"...)Jean-Marc Boyer avec sa deuxieme planche, triconcave...
Il gagnait tout avec cette planche !
Pas vérifié, mais je crois que je ne lui en ai fait que 2.Il surfait ses planches longtemps, les connaissant ainsi par coeur ! Résultat : CHAMPION !
C'est tout grace à la planche ! LooOooL JM !
Non JM est un sacré gaillard !

Stéphane "Calme ta Joie" avec sa "Bad Boy Club" toute neuve, Face A !

Les BERTI Brothers !hé, hé, eux aussi ont commencé sur FDS !A gauche Pascal, à D Arnaud...

Hans Ouvré qui teste sa nouvelle board : Nice bottom on a nice wave too !Pas encore retrouvé le N° de la planche, mais c'est >100 pour sur

Hans Ouvré sortant de l'eau avec sa FDS toute neuve...... et qui s'est bien éclaté !

Guillame De CORLIEU et sa première planche, une FDS of course !La planche était minuscule (cotes en recherche archives..)
Donc, le Guillaume là, il est vraiment haut com 3 pom ici !Lol
Le Helleux on dirait... date ?

A gauche la planche de Serge Galy, à droite la mienne du moment.
Curieusement, je me souviens que cette planche est resté comme ma favorite, alors que je n'en ai presque aucun souvenir...

TRI-CONCAVE!!!

Ma petite triconcave juste après la strat' On voit très bien la forme de carene.
Les suivantes ont reçu des concaves moins marqué qu'ici, à peine visibles en fait, mais très efficaces !
Stratification avec du tissus Verre / Carbone sur pain polystyrene light. Je crois qu'elle pesait, fini dans les 2 Kilos, une plume, mais solide !

Le pont des 2 premieres triconcaves...
A g celle de Wilfrid Jean, traditionelle, à part le nez arrondi.
Strat Verre/epoxy sur pain class5 polystyrene.
A D la mienne peinte à la peinture automobile pour protéger le carbone du soleil.
La mode était aux décos "tribal" et "warpaint"...
La mienne est ratée, c'est horrible, je crois que c'est la déco la plus pourrie que j'ai fait, mais la planche était top de chez top, alors, on s'en fout de la déco .
Hé bien pas tant que ça, car ces couleurs bariolées me mettaient limite mal à l'eau !
Celle de Wilfrid est réussi je trouve. J'ai peint le Warrior à main levé au feeling, et quand j'ai eu fini, j'ai reculé et constaté que j'avais peint (involontairement la t7te de VGE ! LOL

Et un Off-the-lip en passant !apparement lors d'une compet, because le t-shirt, je n'en mettais pas autrement.

Mais si, c'est bien moi !(Photo Alain Rossiaud) Shaper en action !gauche du spot du Moule

Flying around...Cette planche était une Quad avec des ailerons F18 et avait un concave très spécial...
Ca allait Viiiiite ! j'étais toujours un peu en retard sur elle ! Ca se voit ici: position des bras et la planche touche juste sur le tail...

Un petit 360 en séquences...Gauche du spot
Photos: Alain Rossiaud

Voici la planche en question : N° 68, sortie le 31 dec 1986..
on ne le voit pas trop sur cette photo, mais en fait le concave est assez marqué, avec une arrête comme un channel (voir l'autre photo) qui suit l'outline de la planche a 6 cm environ du rail, en venant mourir doucement vers l'aileron arriere, se fondant dans le V. Le concave fait un genre d'entonnoir, très puissant, et les ailerons dirigent le flux sortant avec beaucoup d'autorité, ca va TRES Vite et sa accroche super bien, malgré que l'arriere soit large (c'est une 5'11" je précise) 
Très Polyvalent pour ici, on peut quasiment surfer toutes les conditions avec une seule planche !

Détail des ailerons et du concave...

Banzai !2m50 à la gauche du Spot, houle très rapide, ça projetait fort, et là, de toute évidence je n'ai pas envie de trainer en route !

5m à la Pointe d'antigue, houle de cyclone, vu depuis la D/G (c'est juste la fin de la vague !) 

Ma pub sur la cabane

La dernière FDS Fabriquée ! un beau Wind...La photo ne lui rend pas grace,mais cette déco était top ! (pour les fleurs, on n'est jamais si bien servi que pas soi-même !)
L'imitation bois donnait vraiment bien, les coulure de peinture avaient l'air de bouger, et l'affichette paraissait vraiment en relief !
Sans savoir sur le moment que ce serait la dernière FDS, (Hugo est passé juste après sa livraison)
j'ai peint une... Cloture !
Marrant non ?

 - La Saga Des Ateliers FDS En Images..

L'avant dernier épisode de la saga FLYING DRAGON SHAPES avec sa partie Atelier..Tout les commentaires de ces merveilleuses tofs sont d'YVES LE COZANNET lui même..Emouvant retour sur un pan de l'histoire du Surf et Windsurf GUADELOUPEEN où dans les années 80 une bande de potes s'est mis à glisser et à fabriquer ses propres joujou...Big merci and respect à Yves ,qui sans même s'en apercevoir, a planter les BASES de la future glisse made in GPE si vivante aujourd'hui! 

Premier atelier: le garage familial aux Abymes...
Ici un Fun Asymétrique et le surf de Diego en arriere plan, tout juste shapé.
Noir et blanc, c'est ma période dévellopement photo avec mon pote Phil...
on voit bien les concaves...



Je vous présente le SANCO, à l'époque, en 1983, le terme "PC" n'avait pas encore été inventé...

Quand j'ai commencé à shaper, j'ai tout de suite senti qu'il DEVAIT y avoir une relation entre toutes ces courbes, et que là résidait le "secret" pour faire des planches MAGIQUES...
Puis, lors d'une "transe Mystique", j'ai trouvé la plupart de ces relations géométriques, basés sur des trucs très simples: le cercle et la ligne droite, dont le mélange donnait des ellipses. 
J'ai ainsi établi une "FORMULE", qui donnait une planche homogène et équilibrée, mais les paramètres restaient libres (rocker, épaisseur, etc)
Au départ, j'appliquais cette formule graphiquement (compas, équerre) sur papier, mais c'était long, et comme c'était des dessins en A3, l'agrandissement par calcul donnait beaucoup d'erreurs sur les courbes, qu'il fallait lisser.
Mon père avait acheté d'occasion cet ordinateur, un vrai luxe à l'époque : 30000F ! (avec l'imprimante quand même ! et neuf, ça valait 70000F !) 
Il s'en servait professionellement, en exploitant des programmes qu'il avait écrit, notamment pour le Batiment. J'ai appris la programmation en Basic en transcivant "la Formule" en Basic, ce qui me permettait en 10 secondes d'imprimer les cotes, de les changer, etc.
Ceci en 1983, il y a 27 ans !

Alors le SANCO en détail :
Ecran texte vert (pas de graphiques)...
Processeur 8 Mhz...
Mémoire vive 64 Ko...
Disque dur 6 Mo... (un luxe immense à l'époque, je vous assure !)
Un lecteur de disquettes Floppy 5' 360Ko
Systeme d'exploitantion CPM, le DOS n'existait pas encore...

Non, non, je n'ai oublié aucun zero dans les spécifications !
Vous seriez surpris de voir ce que l'on pouvait faire avec si peu de puissance !

Je l'ai jeté à regret il n'y a pas si longtemps, car il ne voulait vraiment plus démarrer...
La plupart des surfers se moquaient plus ou moins ouvertement de moi quand je parlais de "la Formule", 
Considérant qu'un ordi ce n'était pas dans l'esprit du surf, etc, et on m'affublait de toute sortes de surnoms du genre "Théorème", ou "prof Tournesol"...
J'étais juste en avance en fait !
L'année dernière, j'ai mesuré mes 2 Resin8 (hé oui, j'ai acheté des planches !), et ces planches suivent de très prés cette formule, avec quelques différences, comme l'introduction du Nombre d'Or, ce qui me manquait à l'époque ! 
Le Logo Résin8 représente l'épure de tracé d'une "Spirale Dorée" (construite à partir du Nombre d'Or). Cela s'apparente à ce que l'on appelle la Géométrie Sacrée, que l'on retrouve partout dans l'Univers...
Voir que les shapes Resin8 sont tracés sur une formule quasi identique à celle que j'utilisait il y a plus de 25 ans m'a fait vraiment chaud au coeur, vous voyez les gars, je n'étais pas (si...) fou que ça en fait, hein ?



Déco by night - Atelier des Abymes


En plein Shape aux Abymes, je suis ma feuille de cotes sorti de l'ordi pour des courbes de base bien pures...
Dans mon dos, on m'apellait "professeur Tournesol...
... à l'époque, seul Barland était informatisé, et il poussait le truc loin puisque l'ordi pilotait une fraiseuse 3 axes qui shapait la planche...
Les Puristes criaient à l'hérésie, mais maintenant la plupart des shapers sont informatisés...
Le détail qui tue: le micro wisbone servait avec une petite voile sur un skate: bonjour les gamelles avec ce truc !



Concentrazionne !

Tableau de cotes bien visible ici. Notez l'équerre: issue de la compagnie familiale Air Antilles, recyclée dans le shape, et maintenant la Lutherie !


L'Atelier de GOSIER - Montauban
Le resto NAPOLI est en face, un peu a gauche...
La maison a été rasée et l'endroit a beaucoup changé,
j'ai beaucoup de mal à resituer l'endroit exact, maintenant...


L'Atelier de GOSIER - Montauban
La salle de Shape et ponçage, il n'y avait rien de droit en arrière plan: pas évident pour l'oeil, mais j'ai amélioré ça par la suite.



Mon atelier de Courcelles (entre SainteAnne et Saint François) le jour ou j'y ai aménagé...


La maison/Atelier au Moule, en haut de l'Autre-bord, dont on ne voit que la galerie la avec une de mes planches qui me tient le plus à coeur, vue ici avant la pose des ailerons...
C'est la première planche ou j'ai appliqué efficacement le concept de carène tri concave, que l'on voit bien ici.
Polystyrène léger, strat verre/carbone : léger !
Planche très originale, mais géniale, qui a eu une nombreuse descendance !
Lors de la WorldCup de Wind en 1987 à Saint François, les Pros du wind sont venus s'éclater en surf au Spot (ils ont aussi navigué en Wind, c'était géant, mais je n'ai pas tout vu) Plusieurs ont surfé cette planche, et j'ai du presque me battre pour la garder: c'est mon ballon, na !
Mon regret là, c'est que le pauvre Robby Naish était assis sur le muret à nous regarder (en plus il y avait des vagues sympa) avec l'interdiction Formelle, par contrat avec ses sponsors, de prendre le moindre risque ! Son Père veillait au grain en permanence...
Et oui, la vie de star n'a pas que des avantages...
J'aurais bien aimé qu'il essaye cette planche,dommage !



En tout cas plus sympa qu'au début ou c'était tout gris !


La pièce de Stratification
Pour égayer un peu, j'ai peint ma photo sur le mur du fond, sympa non ?


"L'aile droite" de l'atelier : une coursive ou étaient rangés les pains, puis au fond, le rideau avec un sas d'accès à la piece de ponçage, Juste derrière Charly, la piece de Shape, et le coin déco (non visible ici)


Charly, Le Glaceur/Ponceur qui a travaillé avec moi à cette période. C'est à partir de là que j'ai pu me consacrer plus assidument au SHAPE lui même, car avant quand je faisais une planche, je faisais TOUT, dpeuis la plaque pour les ailerons (à profiler dans la masse de... Fibre de verre... Pouah ! Regardez bien tous les objets dans cette piece : tout est recouvert de poussière de Fibre... D'ou les rideaux de plastique partout.
Là, Charly va sortir les ponceuses de la pièce les machines et le ventilo, tous sur rallonge, et balancer un grand coup de jet pour coller la poussière et l'évacuer.Ce systeme fonctionnait plutôt bien, mais des améliorations étaient prévues, mais Hugo Ne nous en a pas laissé le temps !
Charly est ensuite parti en France ou il a bossé chez RipCurl toujours comme glaceur/ponceur, si mes infos sont OK.
Charly, si tu lis ça (ou kkun ki le connait...) donne des news, ce serait cool !



En cours de shape à l'atelier de Courcelles


Idem vu de l'entrée, sous un autre angle, on voit mieux la piece de shape et l'espace déco, ouvert lui.
On distingue à gauche un bout de paroi, c'était un travée de 2m de large (ou pas beaucoup plus) qui servait de bureau. 
J'y ai aménagé une mezzanine et j'ai vécu là. 
Période Roots, bohème, et rétrospectivement géniale !



C'est pas énorme, mais ça fait du bien après une journée dans l'atelier !
En principe Charly et moi allions tous les jours surfer, pour se décrasser après le boulot, et ça c'était bien ! j'avoue que cela me manque, mais pas la fibre, ni la poussière de mousse et les vapeurs !
La Fabrication de planche est un métier à risque de ce point de vue, il ne faut pas l'oublier, et ce facteur a pesé lourdement dans ma décision d'arrêter FDS après Hugo.
Bien sur nous avions des masques, les rideaux, des procédures, etc, mais il reste toujours des poussières et des vapeurs toxiques...
... pour être protégé a 100%, cela demande des moyens lourds, et chers !
Alors quand j'ai vu tous le fatras par terre après Hugo, j'ai compris qu'il était temps pour moi de passer à autre chose !



D'autres glaceurs/ponceurs ont travaillé avec moi par périodes, comme ici Christophe Grimberg. Il vient probablement de sortir de l'aquarium, surnom de la piece de ponçage, après une longue immersion avec masque et ... ponceuse....
D'ou son air "ailleurs" sur cette photo, je pense, notez son logo à l'Ar des 2 planches : "Glass Trip".

Un troisième ponceur a fait une incursion éclair dans l'histoire : Yellowman, qui venait de débarquer à l'aventure en surfTrip. Je l'ai rencontré le matin de son arrivée avec un pote à lui, marchant dans le Moule avec leurs board sous le bras et sacs à dos. On est patris surfé au Spot, et pendant qu'on étaient à l'eau ils se sont fait braquer leur sacs dans la voiture !
Il est reparti en France assez vite, Aucune News de lui...



Philippe CAZE, jaugeant un nose...

Je me rapelle d'un gag de Philippe qui a failli me faire rater une planche : au beau milieu d'une stratification, le téléphone sonne...
La résine n'attend pas, alors je lui demande de répondre...
Il décroche, et en l'occurence c'est une erreur, mais au lieu de le dire à la personne, il embraye sur la conversation, et le plus incroyable c'est que la personne ne capte pas et ça dure...
Même avec un seul coté du dialogue, je suis PLIE DE RIRE, à tel point que je part en fou-rire, le vrai ! et je suis alors incapable de strater cette planche et fous de la résine partout...
Je me suis quand même remis et la strat était réussie, mais il était temps !
Et mon Philippe, pince-sans-rire jusqu'au bout ! 
Ha quel déconneur ce Philippe, quel bout-en-train !
Au tout début, on étaient à peine une dizaine de surfers, dont pas mal de "piétons", dont moi ! 
Alors on tapait l'incruste pour aller a Port-Louis...
C'était toujours une aventure avec fou-rires garantis MDR !



L'Atelier FDS après HUGO...
(je suis parti 15 jours faire un job à Paris, et Hugo est passé pile poil au milieu, je l'ai même vu depuis l'avion à l'aller)
Je vous garanti que ce genre de vision vous fait un choc !
Je ne savais même pas que l'on voyait la mer de là !



Joyeux bordel ... et ...
FIN DE L'AVENTURE FLYING DRAGON SHAPES 
avec le cyclone HUGO !

F.D.S Windsurf Archives! - La Derniére Partie Des Archives D'Yves Le Cozannet

YVES LE COZANNET le pionnier du surf Guadeloupéen le fut aussi en Wind (avec Kiki et ses PANIQUE!) ...Voici ses archives perso avec un joli clin d'oeil fait à Marie PROMPT, la Jenna Guadeloupéenne, avec qui il vécut et qui était la "nouvelle future star" du windsurf selon WIND qui avait flashé sur la belle et qui lui avait consacré plusieurs pages à la fin des 80's...Enjoy it c'est de la pure bomb archive..tout les commentaires sont d'Yves lui même...   

"Bien que j'ai commencé par la planche à voile en 1978 (école Windsurfer des frères Galas au Frantel/Novotel Gosier...) j'ai toujours été trop feignant pour faire du wind : quand t'as navigué 4h et que tu rentre KC, faut encore dégréer, rincer...
En surf, t'attaches ton leash et hop c fini !
Bref j'en ai fait en pointillé, et surtout avec le matos des autres, c'est comme ça que j'ai rencontré celle avec qui j'ai patragé 20ans de ma vie...
Elle a fait la world cup Peter Styuvesant à Saint François, entre autres..."


Quand j'ai enfin eu un aérographe (merci Domi...) je me suis fait la main sur un poster que voici, et j'ai peint un wind...

Déco du Wind de Franck (le 1er) en pleine nuit (j'y ai passé des jours en fait !) dans mon premier atelier: le garage parental aux Abymes. Cette planche est livrée le 10 octobre 1984.

Tirage Photo perso : rapellez vous, à l'époque, pas d'ordis ou de scanners, etc...
Le lettrage sur la photo est fait avec des lettres transfert sur un mylar, posé sur le papier lors de l'exposition en chambre noire...
Ca se mérite !


Fun Asymétrique, détail des V et concaves, différents des 2 cotés (l'équerre donne l'horizontale
Tirage photo perso avec mon Philou... (Odent)


Et hop, une asymétrique !

Des ptits trous, des ptits trous, toujours des ptits trous...

Voila, quand je m'ennuie je perce mes shapes pour les alléger...
Ici la planche de Slalom de Marie pour la World-cup 87

Procédure :
1) shape complet, pont fini. (styrofoam)
2) Recoupe au fil chaud d'une feuille de 15mm dessous
3) Coupe au fil chaud pour la latte centrale
4) Perçage de centaines de trous de 32mm de diam, en réglant, pour CHAQUE trou la profondeur de façon à laisser suffisement de matiere sous les pieds (pont).
La régularité d'espacement est assurée par un gabarit de pointage en CTP
5) recoller la feuille de carêne, pour les 2 cotés, sur gabarit pour ne pas déformer le rocker...
6) assemblage des cotés G et D sur la latte centrale (fibre+carbone)
7) fin du shape: concaves, retouches..
8) Straification, finition, etc...
Résultat, avec cette technique cette slalom de 2.6m pesait toute équipée (aileron, 4 footstraps, pied de mat)
6 Kg, et la PAN-AM de Marie (3.9m, avec dérive pivotante, rail de mat réglable en Nav Mistral, etc...) 10kg tout rond...
Les 2 planches les plus légères de la WorldCup, ça en a bluffé quelques uns dans les grandes marques...
Ces planches avaient mes logos, mais ont a du les masquer pendant la WC, elles portaient les couleurs de TIGA


Trip à Petite Terre en voilier, Noel 88 je crois, on vient de rentrer en eau calme et on se dirige vers le mouillage.
Belle lumière de fin d'après midi.
Pas trop de vagues par contre, un petit mètre quand même, mais un peu mou, donc Wind !
Bien cool qd m !


Le shaper profite que doudou à gréé pour lui taxer sa planche et s'envoyer quelques petits ducjibes dans le lagon de petite Terre...
(Noel 88 je crois)


Marie avec son Wind tout neuf ! elle l'a encore, mais elle à fini par prendre 1 pli lors d'un saut... (la planche, pas Marie lol) après plus de 15 ans de navigation on peut lui pardonner, non ?

Marie au retour d'une manche de Vague

Marie réglant ses footstraps

Avec Charly, mon glaceur/ponceur, en pleine ITV pour je ne sais plus quelle chaine, pendant la World Cup 1987

Avec ROBBY NAISH en personne pendant la World Cup 87 a Saint François...
Marie courait avec mes planches...
Roby vient regarder un truc sur une des voiles de Marie au premier plan, et les signer, of course !


Bon ça y est, c'est voté: Roby Naish signe chez FDS...

pendant une pause de la WorldCup 87

Marie avec un KneeBoard FDS lors d'un Shooting pour des maillots de bain
Photo Philippe MAS (C)


Toujours pendant le shooting maillots, Marie SANS le KneeBoard FDS...
Photo Philippe MAS (C)

UN GRAND BIGUP A MONSIEUR F.D.S! MASSIVE RESPECT FROM LA TAÏNOS FAMILI!

Retour

 creoletrip tainos guadeloupe tourisme

EVENEMENT

> all events