Les echos du bowl

TAÏNOS UNITY DOMINICA : l'integrale

Bon ne nous blaguons pas, au lendemain de Noel, la pression sur la tête du petit Gonzo était intense : 65 surfeurs débarquaient dans 2 jours en Dominique et je n'avais que le lendemain pour gérer d'éventuelles complications !

Départ du réveillon familial Saintois le soir, et enchainement sur Zion island le lendemain matin ! Petite panique sur le billet bonus de l'Express des îles resté introuvable jusqu'à 20 mn du départ, 2° coup de speed sur  les bagages censés se limiter à 1 et finalement les boss de l'Express étant partenaires et conciliant, débarquement 2 H + tard ina Dominica !

 

Bill notre fidèle et indispensable soutien local m'attendait avec sa roots mobil et m'amène faire une petite session avant de m'annoncer que "les bus restaient à confirmer, ma bagnole était réservé mais  le proprio ne trouvait plus les clefs, il y avait un souci pour les toilettes et cerise sur le gateau on avait pas les clefs de l'école !!! Yes I, un dimanche avec le lundi qui suit férié !!! Mais bon JAH est grand et la Dominique petite et en l'espace d'une après midi et de multiples coup de fil, tous nos soucis se sont effacés et assez rapidement, demeurait la question cruciale : aurait on des vagues ??

Dimanche soir, récupération de Gégé BRASSET ! Petite soirée à finaliser la future arrivée des riders et réception le lendemain matin de nos 34 guadeloupéens ! Du beau monde pour le Team Guadeloupe avec dans les - de 15 ans de la grosse pointure surf : le précédent vainqueur DAVID DORME, son tombeur en guadeloupe GATIEN DELAHAYE, notre Rookie 2008 ENZO CAVALLINI, LEO PAUL ETIENNE... et de nombreux kids survoltés ! En fille, une équipe réduite mais avec un atout de taille en la  personne de KIM VETEAU, vice championne de France . Et en open le champion de Guadeloupe JORDAN OUESLATTI, THIBAULT BRENEOL, GUILLAUME GUERRERO... Du chaud boys ! On a nos chances pour ramener le titre mais je sais que GEGE nous a concocté un team de tueur du côté martiniquais!

Tout le monde débarque à peu près en forme, l'immigration est prévenue, des affiches de l'event  accueillent même l'équipe dans le hall d'arrivée ! 2 bus nous attendent et direction Calibishie avec un détour par chez BILLY pour une conférence de presse avec le staff organisation ! Arrivée 2H plus tard dans l'école, le principale est là avec les clefs et tout le team s'installe dans ses quartiers, se regroupant par tranche d'age ou bande de potes ! On peut tout de suite repérer les chambres des ambianceurs 17-20 ans et celle, plus tranquille des rookies !

Gros match de foot sur le terrain jouxtant l'école pour une partie du gang pendant qu'une autre bande de voraces cherche des vagues à rider ! Petit tcheking du spot pour Mumu et moi, immense soulagement de découvrir le plan d'eau largement surfable ! Peut etre pas dans son meilleur jour mais  idéal pour une compet et pour des surfeurs de ce niveau ! Dernier petit détail à logistiquer en attendant les Martiniquais qui arrivent pour le sunset 

Tour des restos pour trouver une cuisinières motivés par 65 Franco-Carribéens affamés et nous nous répartissons finalement dans 3 restos, sur la plage les pieds de l'eau à déguster du Chicken/chips !!!

Gros dodo sur les housses avant le début des choses sérieuses le lendemain matin !!!

Suite de l'aventure demain !!!!!

Après une nuit plus ou moins difficile selon l'épaisseur des housses ou le choix judicieux du matelas gonflable, c'est le grand jour pour les - de 15 ans qui se rechargent à coup de bol de céréales ou de tartine de nutella embarqués dans les bagages !
On entame avant de débarquer sur le spot un petit tour des épiceries pour placer des affiches et on s'aperçoit que tout le monde est au courant de l'event via le portail internet dominicais apparemment très suivi et qui nous fait les honneurs de la 1ere page !

Arrivée en gang sur le spot ! 1m - 1m50 établie, des longues droites qui passent devant le rocher central et continuent vers les falaises, une gauche + courte mais plus tendus déroule à gauche du rocs...

les martiniquais sont déjà à l'eau, ils se sont levés à 6H et sont tous venus à pied pour être les 1ers à découvrir la vague. Nos kids se ruent à leur tour vers le peak et Red Rock connait la 1ere affluence de sa vie !

Tout le monde s'installe  tranquillement , Stacy le propriétaire du terrain surplombant la plage nous met ses magnifiques sièges en bois à disposition et nous laisse utiliser sa route pour amener tout le matos, DJ smoove n'est pas encore dans la place, les toilettes et les tentes non plus mais les juges et l'ordinateur sont opérationnels et vers 10 H nous pouvons lancer les 1eres séries avec le klaxon de la Billz mobile !

 

16 kids en lice, on voit l'évolution en 2 ans et le niveau est incomparable avec la 1ere TAINOS UNITY, ENZO enquille des vagues à 8 rollers, GATIEN balance du air, DAVID ET LEO PAUL se déchaine, ERWIN paufine son cut back... et les martiniquais ne sont pas en reste !


Les 1ers tours marquent tout de même une légère domination de la gwadloop !

11H30 ça y est le sound system démarre avec DJ Smoove l'un des Sound master les plus en vogue de notre natty island !  Gros Dub sur la playa et les jeunes peuvent désormais déchirer les vagues en musique !

BIG Papa arrive également avec les repas et  son adjoint vient annoncer au micro le lancement de l'opération "poulet-riz-salade" !

1/2  finale fille,juste après le repas. 3 guadeloupéennes (Tinina, Manon et Kim) et 1 martiniquaise (jennifer) ! Kim se détache presque immédiatement malgré la détermination de ses 3 comparses et la finale sera finalement martinico-guadeloupéenne entre Kim et Jennifer.

 

 Chez les young guns c'est toujours aussi chaud, le niveau est décidement vraiment très haut  et nous rentrons dans les 1/2 finales ! Les 8 jeunes participeront également à la compet OPEN du lendemain et jouent désormais leurs places en finale devant les caméras de RFO car REMI DE FRANCE, RFO man, vient d'arriver ! Couverture média maximum avec CANAL 10, Sport Plus, France Antilles, 3 radios dominicaises qui diffusent l'info non stop ... 

 Le public Dominicais commencent à arriver et tout le monde hallucine de voir du surf pour la 1ere fois !!!

Fin de journée, tout est joué chez les cadets, la finale sera 100% guaedloupéenne et l'heure est à la démo ALAIA avec Gege BRASSET qui a ramené 3 boards afin de faire découvrir les sources du surf à l'ensemble des acteurs de cette TAINOS UNITY ! 1ères boards utilisées par les hawaiens, l'ALAIA n'apparait pas à première vue comme la planche idéale pour impressionner votre copine sur la plage mais si vous vous appelez Jeremy BRASSET l'option reste possible ! Bill notre UNITY Partner US, fort de son passé de skimboardeur pro se met à l'eau avec le boss !

16H30, les navettes commencent à redécoller vers l'école; chill out, match de foot... On se repose avant le poulet du soir .

 

Repas à 19 H, surf projection sur écran géant et au dodo pour un lendemain décisif avec le début de la compet OPEN, les finales et un AIR Show !!!

Mercredi matin, c’est le grand jour !! Les 8 kids trialistes et les 16 opens affûtent leurs thrusters ; petit déj rapide, dernière vérif des comptes et enchaînement vers le site de compet pour un démarrage prévu à 9 H ! Toutes les séries OPEN à passer, les 2 finales kids et girls et un air Show au programme de la journée, il ne faut pas dormir !

 

Alors que les juges se préparent, 5 nouveaux compétiteurs débarquent, l’ensemble des locaux au grand complet, 100% de la population surf de l’île, super excité à l’idée de participer à la 1ere compet de leur vie ! On les inscrit dans le tableau général et rajoutons également une session spéciale Dominica afin de les départager!

Ca y est DJ Smoove est de retour, les toilettes chimiques sont en place, nous sommes prêts pour démarrer cette belle journée et accueillir un public qui s’annonce nombreux !


Entre les 3 radios locales qui ont retransmis l’event toute la journée d’hier, le bouche à oreille des spectateurs de la veille et la présence annoncée de la TV de l’île, on espère du monde et l’on ne sera pas déçu !

La compet démarre très fort avec un niveau incroyable malgré des vagues légèrement plus petite qu’hier !
Assez rapidement, l’équipe Martiniquaise confirme notre 1ère impression et met à mal le team Guadeloupe !
Quelques uns de nos finalistes potentiels comme Thibault BRENEOL, Guillaume GUERRERO et Anthony NOWAK en font les frais et c’est nos kids qui créent la surprise en s’imposant face à leurs ainées !

Fin des 1ers tours, si les meilleurs martiniquais gardent toutes leurs chances, la victoire potentielle repose chez nous sur les épaules de Jordan OUESLATTI et de la jeune garde : Enzo CAVALLINI, Leo Paul ETIENNE, Gatien DELAHAYE…

On envoie la session Dominiquaise, pas de grosses manœuvres radicales dans ce set mais du bon rebondissement car à la surprise générale, Billy, surfeur expérimenté et co-organisateur voit sa suprématie remise en cause par les jeunes bien décidés à remporter la magnifique AL MERRICK offerte par Mumu !

Fin de matinée, BIG PAPA notre restaurateur est arrivé, c’est l’heure de la pause « Chicken » ! Tristan tente de gagner son repas au bras de fer avec da Boss !

 

C'est aussi le moment d’offrir les 25 boards apportées par les 2 communautés surf pour leurs frères dominiquais et de lancer une session initiation avec le prof Gégé BRASSET et ses adjoints Sean Millienne et thibault BRENEOL !
Tous les gamins de la plage accourent pour découvrir la magie de la glisse et on doit même les freiner dans leurs élans quand ils commencent à ramer vers le peak de compet !! Rappel micro, c’est à l’autre bout de la plage que ça se passe, on va essayer de ramener tout le monde intact et avons choisi un site sécurisé pour cette découverte du surf !
2 H plus tard, Gégé essayait toujours de faire sortir ses élèves de l’eau et finit par les abandonner à leur nouvelle passion pour aller suivre la compet !

 

Olive négocie avec le sound Master une bifurcation vers le roots en l’honneur de la disparition du grand Gregory ISAAC il y a quelques semaines, l’argument est bien choisi et c’est donc sous un bon gros reggae que démarre la finale Filles! KIM la Guadeloupéenne et Jennifer la Martiniquaise, la bataille va être rude pour cette dernière car la jeune KIM VETEAU évolue largement au dessus du niveau général de l’archipel!
Jennifer démarre pourtant fort avec 4 vagues surfées dans les 10 1ères minutes alors que la vice championne de France peine à trouver ses marques! L’espoir disparaît pour la challenger dès la 1ère vague de KIM qui envoie deux gros rollers et un Cut Back, prouvant au public Dominiquais que les filles surfent maintenant largement au niveau des garçons !
2° vague et sans vouloir préjuger du verdict des juges, le titre semble gagné pour la benjamine !

 

La TV dominiquaise est arrivée et c’est donc devant 4 chaînes de télé, de nombreux photographes et un public super enthousiaste que démarre la 1ere ½ finales 100% guad : Jordan OUESLATTI, Leo Paul ETIENNE, Enzo CAVALLINI et GATIEN Delahaye! 3 kids en ½ finale pour 1 open!
Se jouent là, les places en finale mais aussi le trophée du Rooky of the UNITY, décerné au jeune le plus chaud ! C’est entre Leo Paul et Enzo que ça se passe et ce dernier semble bien décidé à conserver son titre !
Gatien et Jordan visent quand à eux clairement  la finale et le titre suprême !!!

5 dernières minutes, les martiniquais rentrent à l’eau pour la 2° demi finale et JORDAN balance un incroyable 360 air devant ses futures adversaires !!!
5 mn plus tard Louca JOURDAN répond par la même manœuvre élevant encore un peu, s'il en était besoin, le niveau de la compet!

Justin DELANNE ex champion de france, Jerry SHAFFER le floridien, Lucas JOURDAN le champion de Martinique et Sean MILLIENNE : du très très gros niveau sur cette 2° demi finale martiniquaise et c’est un festival de AIR, rollers, réentries….

15H30: l’heure des finales !
La supériorité des jeunes guadeloupéens éclate lors de cette finale kids car c’est 4 riders de chez nous qui vont s’affronter : Enzo et Leo Paul pour la victoire et le titre Rooky, Gatien DALAHAYE et Erwin TAUPINARD !
Gatien restera à l’eau car il est également le seul minime à accéder à la finale open !
Là encore, on est très loin de l’image du surf minime aux courbes douces et au roller manquant de puissance, le registre surf est au plus haut niveau : Erwin et Gatien s’envolent, Enzo et Leo prennent des vagues à 6-8 manœuvres, les rollers sont ultra radicaux… DJ Smoove balance du gros son, la plage est en Faya avec un gros coup de cœur des locaux pour Enzo de par son âge, sa petite taille et son incroyable niveau de surf qui impressionne fortement tous les dominiquais! Big PAPA lui ouvre son resto de Porsmouth (“you can come in my place and eat what you want”) et tout le monde veut une photo avec leur nouvelle mascotte !

 

 

Fin du set, le suspense demeure et on lance la finale OPEN : Gatien et Jordan pour la gwad, Louca et Justin pour la Mrtnk ! Ca va être dur !
Les 2 riders madinina font éclater toutes leur science de compétiteurs expérimentés et si les figures montaient haut dans la finale précédente, on assiste maintenant à une compet de niveau international !
Jordan multiplie les rollers radicaux, Gatien fatigué par ses 3 sessions quasi à la suite et défavorisé par son âge se bat jusqu’au bout ne lâchant rien à ses ainés… Mais Louca et Justin sont vraiment en super forme et le titre va vraisemblablement se jouer côté martiniquais !


 

Fin du set, les juges délibèrent et on enchaîne sur un Air Show avec les 8 riders les plus aériens de la compet !
Pendant que Tinou LANDES commente les exploits de ses potes, on prépare la remise des prix avant la nuit...

Ca y est les résultats tombent : Ezlee gagne la planche de surf en tant que meilleur dominiquais, Gatien DELAHAYE remporte le trophée pour les jeunes confirmant ainsi sa suprématie sur la jeune génération, Enzo CAVALLINI garde son titre de ROOKIE of the UNITY, Kim VETEAU gagne la couronne de Queen Of Calibishie et Justin DELANNE devient le nouveau King de la TAINOS UNITY 2010 !! Erwin TAUPINARD se venge de sa 2° place en remportant le AIR SHOW !!

Grosse fiesta finale avec un buffet concocté par BIG PAPA et un sound system by DJ Smoove et le lendemain c’est des images et du son plein la tête que chacun fait ses bagages !

On nettoit l’école et offrons au principal son nouvel ordinateur, imprimante, écran et scanner ainsi que des dizaines de rames de papier, fruit de la collecte Guadeloupe-Martinique !



Reste le lot de leash et wax donné par MGS et INTERSPORT au nouveau surf Club dominiquais et nous pouvons regagner nos îles respectives avec le sentiment d’avoir fait des heureux et d’avoir vécu un grand moment d’unité Carribéenne !!

YES I, un grand merci au KARUKERA SURF CLUB et au MADININA, à la REGION GUADELOUPE, à LONG HORN et IPANEMA, à tous les participants et surtout à la DOMINIQUE et au WRAD (wave Riders Alliance of Dominica) pour leur accueil ! Sans oublier JAH RASTAFARI qui a écarté tous les obstacles et ils auraient pu être nombreux !!!!

BIG UP DOMINICA et encore Merci ! GZO

Tofs by Lolo Debompuis

Photo: Laurent DEBOMPUIS / Gégé Brasset

Texte : Gonzo

 

 

Retour

 creoletrip tainos guadeloupe tourisme

EVENEMENT

> all events