Les echos du bowl

MAUI MAKANI: CAMILLE JUBAN,UN GUADELOUPEEN AUX SOMMETS!

"IL N'Y A PAS DE DORMANCE QUAND IL S'AGIT DE VIVANCE" CAMILLE JUBAN, MOST RESPECT!

Il était dix heures du soir hier quand les sirenes d'alertes ont retentis sur toute l'ile de MAUI, HAWAII. Un tsunami allait frapper le North Shore, on était en famille chez les JUBAN en train de finir de manger et TITOUN MARTIN lancait un appel de détresse sur facebook!!!! La famille NOIREAUX a pris les choses en mains et ont déménagé notre ti rookie de son bord de mer pour le mettre au chaud chez eux dans les hauteurs de HAIKU... La famille THEBAULT au complet s'est réfugiée chez nous aussi et le matin au réveil on a appris qu'en guise de tsunami qu'il n'y avait eu qu'une tite vaguelette qui avait déferlée et que ,surtout, HO'OKIPA BEACH PARK était OPEN pour la suite de cette merveilleuse finale de l'AWT qui était entrée la veille dans la légende du Wavesailing avec des conditions les plus hardcore vues sur MAUI sur un contest depuis les Mythiques ALOHA CLASSIC des 80's. 
Les choses sont claires et net au niveau comptable. Il faut une place d'eccart au classement général entre LEVI SIVER l'hawaiien qui truste tout les honneurs sur papier glacé depuis plus d'une décennie et qui déchire son homespot avec une maestria de dingo et CAMILLE JUBAN le Guadeloupéen!!!!! pour remporter le TOUR AMERICAIN DE WINDSURF courru sur 6 étapes soit 2 de plus que le tour officiel-bouché- de la PWA.
Camille est d'un calme olympien quand débutent les heats vers 11heures, il est chez lui loin de la foule des grands jours sur une butte blindée de monde, une butte faite par mother nature pour acclamer le WAVESAILING dans toute sa splendeur, et de la splendeur il y en a plus que dans nos rêves les plus fous. Les sets sont alignés et rentrent en rangs serrés avec du bon mast high++ sur les grooosses, le vent est pile side off, tout est calé sur position "bonheur total!"
Les 8ièmes de finale s'enchainent full down the line, avec des heats de 15 minutes où seuls les deux meilleurs surf comptent.Vu de la butte Fabrice BEAUX passait easy en compagnie de Boujmaa mais les juges qui sont pourtant aussi sur la butte en ont décidés autrement, Bernd "Claim" ROEDIGER (il lêve le bras à chaque bon move d'oû son surnon de "claim"!!!) passe en quart rejoindre Camille et Josh STONE.
BRAZIHNO est on fayaaa et pulverise en compagnie de Francisco GOYA un Kai "show" LENNY qui est à la peine avec des boards qui semblent rebondir dans tous les sens?!!!!!
Levi SIVER fait du SIVER , Kevin PRITCHARD du K.P et jettent tout deux au deuxieme tour la living legend Jason POLAKOW qui aura eu un choix de vague un poil moisi où il n'a pas put taper de grosses manoeuvres J.P ORIGINAL STYLEE. Les deux warriors de la vellle à savoir Francisco PORCELLA et Rudy CASTORINA sont out aussi mais leurs prouesses dans le WICKED sont gravés au fer rouge dans nos rétines...
En 1/4 les conditions s'ameliorent encore avec un vent plus side off qui lissent les vagues. Camille est bien en place et ne laisse aucune chance à ses conccurents..encore une fois on voyait bien Josh STONE passer en compagnie de GPE8 mais c'est bien Bernd "ti-claim" qui passe en demi à ses côtés. Exit Josh et son style en compagnie de Boujmaa qui n'aura pas trouvé de vagues à plus que deux manoeuvres!
Brazihno est tout simplement raaaadical dans son quart et survole le bordel. K.P est placé avec son single fin, il va vite et même s'il fait un peu toujours la même chose à savoir un gros move d'entrée de jeu et une attaque down the line a mach 13 pour taper le bowl et faire un big air, le bougre arrive en demi sans avoir gagné de heat mais il est bien chaud! LEVI SIVER est aussi dans ce heat de la mort et est comme pétrifié et foire tout ce qu'il entreprends. La butte est sur le cul!!!! le héros local est aux fraises!!!!!! les juges le mettent 3 car ils sont "sympa"..Francisco fait 4 alors qu'il a scoré merveilleusement avec son style de félin..
A CE STADE DE LA COMPETITION , CAMILLE JUBAN LE GUADELOUPEEN (MAIS OUI, Sé NOU KI PLI FÔ KI TOUT' MOUN!) EST CHAMPION DU TOUR AWT!!!!! EN GAGNANT SUR LEUR TERRE SUR LEUR SPOT MYTHIQUE QUI A VU NAITRE LE WAVESAILING ET QUI A FORGE LES PLUS GRAND CHAMPION DU WINDSURF MONDIAL. J'ai pris une petite attaque cardiaque histoire de fêter ça avec moi même, Sean Paul ,son pêre, en était déja à sa troisième poignée de sable avalée cul sec et Tom son ti frère trouvait ça normal.... Putain quelle compet! YASALA, GPE 8 RULES THE U.S.A, OU PA TEND?!!!!
Bon mais c'est pas tout mais les heats s'enchainent, on grille sur la butte, le clan français est compact et soudé avec Thierry DUMESNY ( le glasseur guru de QUATRO/GOYA) en guest star commentateur. On se fend la poire, ya du vent, des vagues on est au paradis!
En demi finale, courrues à 3 les deux premiers passent! On se dit que Bernd "la claim" va se faire renvoyer direct à la beach voir s'il n'a pas oublié sa pelle et son seau, mais non, et c'est bel et bien lui qui va faire premier du heat et passer en finale avec un Camille trankil le chat. Brazinho EST OUT! RHIIIIIN!!!! la butte est sur le cul ,acte 2!
Dans l'autre demi c'est Robby SWIFT qui dégage bien pwop' alors que l'on se demandait par quel miracle il était encore là!!! c'est K.P qui fracasse la demi en compagnie de Nat GILL lui aussi adepte d'un single fin style avec des courbes bien roundhouse tout en puissance. Du bon Waveriding feeling oldschool avec des bons morceaux de newschool inside avec Kevin sur un nuage.
La finale va durer 18 minutes et Camille va ouvrir direct le bal avec un monstre air sur la première section mais qu'il plantera à l'aterrissage, Kevin est juste derriere lui et prends une bombe, un gros AIR de la grosse gerbe...ouaiiiie le bitin est choooo pour notre star d'autant qu'il est à la rue en 4.6... en plein heat,il file à la plage changer de matos perdant par là même de precieuses secondes. Kevin continue le spectacle et le duel se fait entre eux deux avec un guadeloupeen qui rends coup sur coup à K.P. On en oublie Nat Gill qui surfe bien mais à qui il manque un air pour en prendre (de l'air!) au classement...Baby Claim est au large , il a pris une belle vague mais rien d'autre de bon... K.P continue son show avec un Camille à son tail à qui il manque toujours une bombe...merde alors, que fait la police?!... il reste une tite poignée de minutes quand Bernd "one again claim" part à Middle tout en haut du spot, on se dit qu'il a du fumer un requin marteau au large mais non le bougre surfe une vague mousseuse un peu en bois vu de la butte sur laquelle il pete un taka en fin de run..Mouais, on est vert quand sonne la fin du heat. K.P fut le meilleur de cette finale rien à dire! mais là où on a viré au vert foncé pour le coup c'est quand il ont annoncé que Camille était 3 deriere ti-claim?!!!!! RHHIIIIIN?!! ES STIPEUR ET TREMBLEMENT...BON , BON, RESTONS CALME il reste tout le tableau de la double élimination et Camille n'a pas dit son dernier mot, LOIIIIIN DE Là! IL EST Là POUR GAGNER LE TOUR AWT 2012 ET LA MAUI MAKANI :cela se voit dans son regard d'Ange, son regard d'Ange EXTERMINATEUR!
Olivié
LEVI SIVER, MÊME LES ETOILES PEUVENT AVOIR DES PROBLEMES D'ALLUMAGE!

BERND "CLAIM TA JOIE" ROEDIGER EST FORT MAIS VA DEVOIR SERRER LES FESSES DANS LA DOUBLE!

AIR GWADLOUP. GPE8 DANS SES OEUVRES!


KEVIN AU PREMIER PLAN ET CAMILLE JUSTE DERRIERE...
K.P dans ses oeuvres!; QUAND JE PENSE QU'UN JOURNALISTE FRANCAIS A OSé TRAITER CET AWT TOUR MERVEILLEUX, DE TOUR DE "STAR VIEILLISSANTE",IL FERAIT MIEUX DE SE PAYER UN BILLET POUR MAUI, IL RESTE ENCORE QUELQUES JOURS DE BONHEUR A COMTEMPLER.


 

Retour

 ROBINSON TAINOS GUADELOUPE

EVENEMENT

> all events