Les echos du bowl

MASTER OF CARIBBEAN La totale!


MASTER OF CARIBBEAN ! - Résumé D'un Bel Évènement Un Poil "Confuse"....

 

 

 

Au départ une belle idée germée dans le cerveau de Pascal ARNAUD le Martiniquais de refaire le mythique Défi Wind du début des années 90 voyant sur 4 éditions s’affronter les pro du world tour aux riders Guadeloupéens et Martiniquais sur une big traversée entre les deux iles sur une distance de 100 miles nautiques. Cette fois ci il renomme la course MASTER OF CARIBBEAN et compte inviter les 7 premiers mondiaux du ranking Slalom PWA ainsi que les deux meilleurs réprésentants de chaque iles à savoir Rémi Villa pour la Martinique ainsi qu’Edson Génipa pour la Guadeloupe. L’idée de base est carrément séduisante mais chemin faisant les iliens « disparaissent » du projet et Pascal ne retenant plus qu’un format internationnal pour cause de budget ricrac. Mais comme on dit chez nous « il ne faut pas blamer une contrariété » et on propose un mois avant le début de la course de constituer un team GPE (Edson Genipa, Stef Queniart, Olivié Lafleur) en autonomie totale (avec des bateaux de sécurité autofinancés par Stef via GP batterie) avec en plus Moranne Demont comme embassadeur de la Martinique elle aussi en auto gestion le tout bien sur, en accord avec l'organisateur! En gros sans faire partie « officiellement » de la course l’on devait servrir de liévres aux cadors en prenant un départ une heure avant…
Vu les conditions de merde que l’on se prends cette année en Caraïbe pour cause d’El Nino avec un vent de sud omniprésent depuis plus d’un mois l’on a vite compris que l’on irait jamais en Martinique mais plus surement au Mexique avec un départ de Saint François…A J-1 de l’arrivée des cadors sur l’ile Pascal Arnaud est dans l’impasse quand il arrive où il est acceuillit par François Guibourdin  sur place pour parer au plus pressé et tenter de mettre sur pied un planB. Deux options sont posées : Une traverssée jusqu'à Marie Galante avec deux aller retour au départ de Saint francois mais aussi une méga longue distance jusqu’aux Saintes ou au Phare de Vieux Fort à l'autre bout de l'ile au largue plein pot. Les prévisions météos sont claires : du Sud Est, rien que du Sud Est pour mercredi et jeudi et après l’on oublie, il n’y a plus d’air pour le week end qui était les jours prévus pour faire la course..Damned, la flotte de bateaux prévue par Pascal est encore en Martinique et ils ne peuvent « monter » que jeudi.. Edson en bon organisateur d’évènements sportif qu’il est aux cotés de Roro de Lacaze et de son club le C’FUN passe deux trois coup de fil et trouve quatre cigarettes (celle prévue pour le team GPE) ainsi qu’un avion pour faire des images..l’affaire est réglée en deux trois coup de cuillère à pot !

L’on va tous acceuillir les champions à l’airport en leur anoncant que le lendemain même un course serait envoyée en guise de Plan B plus qu’honorable…Rendez vous est pris le lendemain au club Nautique de Saint François où dés 6 heures un bon vent berce le lagon…A partir de là un certain bordel, va régner car le départ prévu à 11heures/midi l’on ne sait pas quelle option est retenue (bien que celle de la longue distance sur Basse Terre/ Les Saintes paraît évidente puisque le parcours est plein downwind) ..Et bien non ! le directeur de course s’enferre à nous faire monter à Marie Galante avec le vent dans la gueule..les pros partis à l’eau sont dans le flou et n’arêttent pas de changer de matos prenant plus petit dés qu’ils sortent du lagon où les attends une bonne houle vicieuse..le temps passe et la « confuse » comme dirait Kevin Pritchard régne..Quant au team GPE à qui encore la veille l’on avait dit qu’il serait au départ il est carrément « oublié » mais pour être honnête l’on s’en carre un peu, car débouler dans le lagon avec des phénoménes comme Antoine Albeau, Kevin Pritchard, Peter Volwater,Ross Williams, notre pote Juju Quentel, le grand Mouss ainsi que Monsieur Josh Angulo (qui d’aileurs depuis le matin est le seul a vraiment s’éclater et communier avec les locaux !) suffit à notre bonheur…
Tout le monde s’en méle et personne ne sait ce qu’il se passe vraiment . Après le shooting photo qui s’éternise dans le lagon alors que le vent est bon, le directeur de course dont je ne connais pas le nom (désolé !) fait un briefing -en Français, c’est tellement mieux quand on a un plateau d’internationaux invités qui ne parlent qu’Anglais excepté Josh !!!-  traduit quand même par Tonio où la décision est prise de  nous envoyer jiber un voilier sous le vent de Marie Galante et ceci après avoir dégusté un sandwich…
Visiblement c’est le bordel mais Roger de Lacaze présent sur l’un des bateaux suiveurs prend les choses en main et avec l’aide de Lolo Etienne et Jean Paul Juban présents en tant que spectateurs se mettent d’accord pour gérer la procédure de départ car que vu le flou artistique entourant la direction de course l’on y serait peut etre encore…

Les minutes filent inexorablement et c’est le  genre de « contretemps artistique »  dont le vent se fout éperduement quand il a décidé de faiblir ce qui bien sur arrive juste avant le départ de la course . F 192 ne dort pas sur l’affaire et prend 9,5 et 132 l et prend la tête de la flotte au top, Kevin est bien en jambe ainsi que Juju (en 8,5 !)  Cyril lui n’ayant pas laché son gros matos est aux avant postes en direction d’un voilier fantome a plus de dix miles de là sous le vent de Marie Galante. Derriére Edson s’accroche et s’en sort carrément bien en 8,4 ainsi que Stef  par contre pour moi je ne fais plus d’illusion en 7, 3 sous toilé alors qu’il faut caper comme un chien dans un vent de plus en plus asmhatique, je lache l’affaire au bout de vingt minutes…Quand les gars aperçoivent le voilier ils s’engluent dans une monstre pétole que seul Antoine parviendra à franchir sans trop de peine..Edson et Stef  pourtant devant Peter Volwater et Ross Williams se font eux aussi piéger..

Vu de la plage de l’ex UCPA la voile de Tonio paraît seule en mer quand il franchit la ligne d’arrivée mettant un wagon d’avance à Cyril suivit comme son ombre par Juju..Plusieurs minutes après c’est Kevin ainsi que Ross et Peter qui franchisent à leur tour la ligne..Deriérre la bataille fait rage entre Edson et Josh et c’est bien GPE1 qui coiffe CV1 à quelques encablures de l’arrivée, Stef fermant la marche pas loin dérriere…
Antoine Albeau encore une fois, a écrasé toute concurrence en grand champion qu’il est sans oublier une spéciale dédicace à Juju Quentel qui a une sévère boulette à l’entame de cette année ! 
Une certaine « confuse » continue de régner pendant l’annonce des résultats où comme par hasard le team GPE est oublié alors qu’il a un de ses membres dans les 7 premiers -mais ce sera encore une fois monsieur Josh qui saluera en public Edson pour sa performance !- ..Petits fours, tralala sur la plage avec les rares guadeloupéens présents (windsurfeurs ,ou pas d’ailleurs, au courant de cet événement réunissant quand même la créme de la créme !!!)…Le soleil se couche et toute la direction de course ainsi que les coureurs retournent dans leurs pénates vers la Pointe des Chateaux (difficile de faire plus « paumé » !) tous sauf un bien sur et je vous le donne en mille : Monsieur Josh ANGULO himself qui va préférer passer sa soirée en compagnie de ses nouveaux copains des iles avec les gars de la Freestyle school de St Anne ainsi que le crew du C’FUN et ce jusqu'à plus de minuit blaguant avec tous, parlant créole, riant aux éclat, en nous racontant ses sessions avec le king Dave Bourroux son seul lien de cœur avec la Guadeloupe avant qu’il y mette les pieds un jours avant..Voila ce qui s’appelle de l’INTEGRATION !!!!! Une chose est sure : les personnes présentes ce soir là se souviendront longtemps de ces moments magiques passés avec ce grand champion ! 
Mercredi matin la messe est dite le vent souffle une derniére fois sur le lagon où seul le team GPE ride un grand sourire jusqu’au z’oreilles, les champions sont allés faire des « tofs de lifestyle » sur un spot de surf, Pascal Arnaud essayant de trouver une solution pour rapatrier tout le monde sur la Martinique pour vendredi par ferry alors que la « confuse » continue de planer…
Voilà les Master of Caribbean sont finis il n’y a pas eu de traversée  GUADELOUPE / MARTINIQUE pour cause de vent minable, l’orga était plis que « flottante » dira t’on pour faire court, mais les pros ont eut l’air de bien s’amuser quand même, mais à l’avenir si l’on veut voir cette course être pérenne il va falloir quand même régler ces petits problémes de « confuse » …
Olivié Lafleur      

 

 

JUJU et TONIO au soleil....    


Premier briefing, Antoine speak english ....(Kevin se tient les cotes!)...

Le king reste le king....


Peter Volwater sort du gros matos, mais sans tire-veille a faillit se noyer au "bateau bouée"!!!!!!


Les deux fréres du Canal, Edson et Olivié en sirotage concentré!!!!


GPE1 concentré tout court aussi...


Briefing:Josh ke perplexe (c'est downwind ou upwind?) Ross attentif, Peter dubitatif, Juju s'en carre il a deja tout compris car il parle la même langue que le directeur de course...


Mise à l'eau, Edson y est, yes...


Antoine checke son monstre de 9.5...


A l'arrivée les gros bras sous les acclamations du rare public présent...


Josh ANGULO la légende Hawaiienne avec deux de ses innombrables nouveaux copains des iles, Stef Queniart et Hugo Thélier ..PURE ALOHA SPIRIT pour le champion du monde de vagues! Respect à lui!!


Avec le Team GPE (TAÏNOS/GP Batterie)


Edson est happy, il a réalisé son rêve de gosse: faire une course avec les meilleurs mondiaux!


Les trois lascards vous saluent bien IRIE....


ci joint la copie du blog de COCO NEWS où là aussi régne une certaine "confuse" parmi les lecteurs...

Commentaires

le 25/02 à 16:57, par sofguad

quelle surprise de voir qu'une manifestation prévue au départ de saint françois ne soit pas connue des acteurs de la planche sur st françois et sainte anne !! c'est vraiment lamentable de négliger à ce point les gens ! quel manque de respect ! a quoi sert cette manifestation a part pour faire quelques lignes dans Wind?  je suis d'autant plus surprise que saint françois essaie de s'impliquer dans la planche . Je ne suis mème pas guadeloupéenne de souche mais je comprends sincèrement l'indignation qu'ils peuvent manifester !

le 26/02 à 16:53, par Pascal ARNAUD

Je suis un peut surpris de voir que quelqu un parle au nom de tous les windsurfers de Gwada.

le 26/02 à 16:56, par Pascal ARNAUD

D'autre part , le but de cette manifestation est avant tout de mettre les deux iles en avant.
En tant qu 'organisateur de la manifestation , je reste disponible pour tout renseignement.
Pascal ARNAUD
0696318271

le 04/03 à 18:33, par fabrice

Apres avoir passé quelques coups de fil je peux que confirmer les dires de sofguard, les windsurfeurs de guadeloupe ne sont pas au courant de cette manifestation. Mettre les deux iles en avant en n'ayant pas de spectateurs je trouve ca un peu léger. je pense que sa remarque est très constructive et il me parait très insultant de ne pas associer les windsurfers locaux. @ la prochaine édition peut etre?

 Pour éviter toute "confuse" suplémentaire/ Sofguad se trompe en citant Wind car ce n'est pas un évènement couvert par eux...

 

Retour

 creoletrip tainos guadeloupe tourisme

EVENEMENT

> all events