Les echos du bowl

GUIRREC et MONIQUE la Poule last News!

LES AVENTURES DE GUIRREC ET MONIQUE QUI CONTINUENT A MONTER TOUJOURS PLUS AU NORD. ENJOY.
"Mardi dernier, lorsque nous avons quitté le petit port de Christianshaab (où nous nous étions réfugiés lors de notre panne moteur), nous étions loin de nous imaginer le spectacle grandiose qui nous attendait!

Parlons d’abord des difficultés… cette navigation jusqu’ à Ilullissat a été très compliquée puisque nous devions louvoyer, avec un vent presque nul et sans moteur, entre des icebergs de toutes dimensions. Nous devions parfois nous aider de l’annexe pour écarter Yvinec de certains icebergs sur notre route…nous avons d’ailleurs, une fois, loupé notre manoeuvre et la coque d’Yvinec a malencontreusement heurté un bloc de glace, lui laissant une belle cicatrice sur son côté bâbord…

Mais sinon… quel spectacle!

Pour rejoindre Ilulissat nous sommes passés devant l’embouchure de l’Isfjord, fjord glacé dans lequel se jette le glacier Sermeq Kujalleq (aussi appelé Jakobshavn Isbræ). Ce glacier est ce qu'on appelle un icestream, un courant glaciaire, c'est un des rares glaciers qui transporte la glace de l’inlandsis groenlandais jusqu’à la mer. Il est aussi un des plus gros producteurs d'icebergs au monde, pouvant avancer, à son terminus, de 35 m par jour, ce qui représente 20 milliards de tonnes d'icebergs par an!

Il n'a pas fini de déverser ses monstres de glace puisque l'inlandsis recouvre 80% de la surface du Groenland et est composé de 2 millions de km3 de glace… Rien que de l'imaginer, on en a la chair de poule!

Nous avons donc sillonné à travers des montagnes de glaces sculptées par le vent et les vagues de façon tout aussi aléatoire que somptueuse! Ces masses colossales aux reflets bleutés, à perte de vue, vous laissent une impression paradoxale : d’un côté, vous vous sentez tout petit dans cette immensité et d’un autre côté, vous vous dites que tout est possible puisque de si belles choses existent! 

Nous avons voulu profiter longtemps de ce spectacle grandiose et cette navigation de seulement 10 milles nous a pris plus de 10 heures… nous avons même fait du paddle entre les icebergs… c’était magique… mais un peu froid quand même, j’ai cru perdre un pied dans la balade…

Cette traversée était aussi un voyage dans l’histoire puisque ces icebergs sont constitués de glaces qui ont plusieurs milliers d’années…jusqu’à 250 000 ans parait-il!

C'était vraiment la plus extraordinaire journée depuis que nous sommes arrivés au Groenland!

Avons-nous déjà évoqué la grande gentillesse du peuple inuit? Nous en avons eu une nouvelle preuve ce jour là : Alors que nous approchions du port d'Ilulissat et que nous nous demandions bien par quel chemin passer entre les icebergs, nous avons vu au loin ce pêcheur qui partait en mer à bord de sa petite barque. Il est venu spontanément à notre rencontre pour nous aider à trouver notre chemin dans ce dédale. C'était super sympa de sa part et très utile !

 Les inuits ont bien d'autres belles qualités… on dit ici que les seuls voleurs sont les chiens au Groenland!

Nous sommes donc finalement arrivés à Ilulissat, dans un port complètement envahi d’icebergs, c’est incroyable!

Nous avons fait une autre belle rencontre ici, le bateau français ATKA, qui est amarré à côté du nôtre… Beaucoup d’entre vous doivent déjà le connaître, il s’agit d’un bateau d’expédition en alu de 50 pieds qui, pendant deux ans, va sillonner l’océan arctique et servir de plateforme pour la réalisation de projets scientifiques, sportifs, culturels, etc. 

A bord de ce bateau, j’ai retrouvé Brieux, que j’avais rencontré à Concarneau au début de mon voyage et qui, à l’époque, travaillait sur le bateau Planet Solar. C’est grâce à lui que j’avais d’ailleurs pu visiter ce bateau, véritable bijou technologique! J’ai été super heureux de le retrouver ici!

Un autre membre d’équipage de ce bateau est Maxime Dreno, coéquipier de Capucine Trochet lors de la traversée de l’Atlantique de Tara Tari, le bateau fabriqué en fibres de jute par Corentin de Chatelperron.  C'est fou ce que le Groenland peut attirer comme aventuriers!

En gage de notre amitié, Monique leur a offert deux de ses excellents oeufs pour leur petit déjeuner...

Enfin, des nouvelles de mon moteur... En fait, non, pas de nouvelles de ce côté là, nous attendons le réparateur avec impatience…qui a dû se perdre en chemin…ou faire une mauvaise rencontre avec un iceberg...

A bientôt,

Guirec et Monique

Retour

 creoletrip tainos guadeloupe tourisme

EVENEMENT

> all events